L’impact du confinement sur les enfants et la lecture numérique – Chiffres clés - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Livres numériques OP All Stars 2020
Livres numériques OP All Stars 2020
e-commerce confinement chiffres fevad
Etudes

L’impact du confinement sur les enfants et la lecture numérique – Chiffres clés

lecture enfants et confinement Kids Insights a mené une enquête sur l’impact du confinement sur la lecture chez les plus jeunes.

Cette analyse concerne plusieurs pays : France, USA, Allemagne, Royaume-Uni, Inde, Italie et Espagne.

Ces chiffres concernent donc des pays touchés par l’épidémie de Covid-19 et confinés à différents niveaux.

Voici les chiffres clés de cette étude réalisée pendant le confinement

Le nombre d’enfants lisant des livres numériques a augmenté en Espagne (+9 %), en Allemagne (+11 %), en Inde (+2 %), aux États-Unis (+12 %) et France (+22%).

Le temps passé à lire les livres ebooks a également augmenté en Italie (+4 %), en Espagne (+21 %), en Allemagne (+9 %), aux États-Unis (+7 %) en France (+29%).

Les livres audio ont retenu également l’attention des juniors. En Inde (+19%) , en Espagne (+14 %) aux États-Unis (+12%).

Kids Insights commente ces chiffres et estime que ce bon est certainement lié à la facilité d’accès à ces livres numériques et à la fermeture des magasins.

Les thématiques – On s’évade de cette ambiance anxiogène

Le cabinet d’analyse a également étudié le type de lectures préférées des jeunes pendant le confinement.

Au cours du dernier mois, les chiffres montrent que les enfants utilisent la fiction pour échapper aux réalités de la situation actuelle.

La Fantasy a augmenté au global de 22,9% (+2%). C’est encore plus marqué en Italie, 32,6 % (+22 %) en Espagne, 26,2 % (+12 %) en Allemagne et 18,1% (+23%) au Royaume-Uni.

Aux États-Unis, la lecture de livres d’humour est passée de 16,4 % à 18,6 % et, en Allemagne, de 8,2 % à 10,6 %.

Les adolescents (13-18 ans) en France prennent, quant à eux ce temps pour se développer personnellement. Les livres d’auto-assistance et de développement personnel passant de 3,2 % à 4,5 %  dans notre pays.