Livre Paris - Etude - Les Français et l'écriture - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Etudes

Livre Paris – Etude – Les Français et l’écriture

francais et l'écriture chiffres 2019-2A l’occasion du Salon Livre Paris, Librinova et le magazine Lire ont dévoilé une enquête passionnante sur les Français et l’écriture.

Librinova sera très présente au salon du livre 2019 et propose un programme riche et varié (lire notre article).

Ces chiffres que nous vous dévoilons aujourd’hui, seront d’ailleurs commentés par Vincent Monadé, président du CNL, Sébastien Fresneau, directeur de Livre Paris et Charlotte Allibert, co-fondatrice de Librinova, le 15 mars sur le stand M55.

A noter également, une grande rencontre sur un même plateau : KDP, Amazon et Librinova sur un même plateau le dimanche 17 mars à 14h( les infos ici ).

Il y aurait 5 millions de manuscrits dans les tiroirs des Français. Voici les chiffres clés de cette étude.

L’écriture une passion

79 % des Français aiment écrire (84 % chez les femmes), et 54 % ont écrit un livre ou ont envie d’en écrire un.

Les genres privilégiés sont les romans et les témoignages personnels ou autobiographiques.

Les raisons qui déclenchent cette envie d’écrire ? Principalement le souhait de partager une idée, une histoire (60 %), et un besoin d’extérioriser (41 %).

Pourtant, passer du manuscrit à l’édition pour se faire publier et lire par un public qu’on ne connait pas ne semble pas chose facile.

En effet, 83 % des sondés pensent qu’il n’est pas facile de trouver un éditeur. Et du coup, 4% des français ont déjà envoyé un manuscrit à un éditeur.

La voie de l’autoédition

Si pour les professionnels l’autoédition et un paramètre acquis, ce n’est pas le cas de la majorité des français en général.

24% ont entendu parler des plateformes d’autoédition. C’est un chiffre encourageant mais pas suffisant encore quand on sait qu’aujourd’hui se publier soi-même est accessible à tous et quand on voit la richesse des livres publiés.

1/4 des sondés connaissent des plateformes et services comme Librinova ou Kindle Direct Publishing mais ils sont 8 % à les utiliser.

D’ailleurs, 25% s’y sont connectés pour acheter un livre mais juste 9% y sont allés pour publier leur manuscrit. Sans surprise, les 18-34 ans sont ceux qui les connaissent le mieux.

Ces chiffres sont positifs donc, mais ils montrent que le chemin est long et passionnant pour faire découvrir les voies de l’autoédition  aux auteurs et aux lecteurs ! 

Retrouvez notre rubrique dédiée à l’autoédition et notre rubrique concernant d’autres études sur le livre