Sondage - Les Français plébiscitent l’écriture manuscrite - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

ecriture manuscrite et français
Etudes

Sondage – Les Français plébiscitent l’écriture manuscrite

ecriture manuscrite et françaisLes Français aiment-ils écrire à la main ? C’est la question posée par l’UFIPA dans ce sondage mené par OpinionWay. 
Les français sont très attachés à l’écriture manuscrite. 92% d’entre eux écrivent à la main chaque jour.

Ecriture et scolarité comme les deux doigts de la main

Pour les parents, l’écriture est un fondamental pour l’apprentissage scolaire. Quelques chiffres.
L’apprentissage de l’orthographe : 52% – La mémorisation plus facile des nouvelles leçons : 32% – Le rattrapage du retard scolaire dû au confinement et aux vacances d’été : 24% – La créativité : 16% des parents considèrent que cela stimule aussi la créativité de leurs enfants.

Sage comme une image

90% des Français considèrent qu’écrire à la main donne une bonne image de soi. C’est également le signe d’un tempérament appliqué (82%).

Plus généralement, l’écriture est vue comme importante aussi dans le cadre des relations sociales : mieux s’intégrer à la société en général (pour 84% des Français), pour réussir ses études (82%) et contribuer à progresser dans sa carrière (83%).

Au travail et au boulot

Les français déclarent écrire au quotidien. Par exemple 84% prennent leurs notes manuscrites en réunion. Et, 88% des Français écrivent à la main la liste des tâches domestiques.

Patte de mouche

Si plus de la moitié des Français déclarent ne pas avoir une belle écriture (54%), cela ne les empêche pas de considérer le fait d’écrire à la main comme adapté pour tenir un journal intime (88%), écrire au sens large (77%), stimuler leur créativité (72%) et permettre d’archiver plus facilement (52%).

Un autre avantage ressort aussi de cette nouvelle enquête de l’UFIPA (Union de la Filière Papetière) par OpinionWay : pour gagner en autonomie, 59% déclarent vouloir réduire leur dépendance à la technologie au quotidien.

Lire d’autres études Cliquez ici