L'ebook, ce n'est pas tout à fait casher ! - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Infos Ebooks

L’ebook, ce n’est pas tout à fait casher !

IDBOOX_Ebooks_Religion-juiveArtScroll / Mesorah Publications l’un des éditeurs les plus réputés en matière de livres religieux israélites procède à la numérisation massive de 1500 livres de prières.
Néanmoins deux de ses best-sellers ne pourront devenir des livres numériques à lire sur iPad, Kindle ou tout autre support de lecture. Il s’agit du livre du Shabbat et du livre des prières des fêtes juives.
Pourquoi ?


Et bien tout simplement parce que les règles strictes de la religion empêchent les fidèles d’utiliser des appareils électroniques le samedi ou pendant les fêtes comme Kippour, Pessah etc.
Selon Rabbi Meir Zlotowitz, il est inenvisageable de voir des personnes arriver à la synagogue avec un e-reader de prière à la main.
Autre raison invoquée par le rabbin,  les appareils de type kindle ne sont pas configurés pour lire en double page en anglais et en hébreu.
Néanmoins, la maison d’édition de Brooklyn continue de numériser les livres de prières pour la semaine ainsi que le Schottenstein Talmud, Ces livres sont utilisés en semaine, donc pas d’interdiction.
Certains
livres numériques sont même déjà disponibles sur iPad, iPhone et iPodtouch sur l’iBookStore.
Dans la communauté, on s’interroge, comment perpétuer les règles sacrées tout en vivant avec son temps. Un blogger a même proposé d’inventer une machine qui tournerait les pages des ebooks automatiquement, un peu à l’image des ascenseurs automatiques conçus spécifiquement pour être utilisés le shabbat.
Rabbi Julie Schonfeld, vice présidente de l’assemblée rabbinique  a déclaré que la question des livres électroniques et du shabbat n’a pas encore été débattue par l’assemblée qui fixe les règles d’us et coutumes de la religion juive.
Quand les
religions se mettent à l’ebook, on ne peut plus dire que le sujet est tabou.

 

IDBOOX_Ebooks-Torah