Simon & Schuster fait le bilan des ventes de livres numériques - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Infos Ebooks

Simon & Schuster fait le bilan des ventes de livres numériques

ebook_logo_IDBOOXL’éditeur Simon & Schuster fait un point sur ses ventes d’ebooks, les succès et les ratés dans une interview. Situation cocasse, Carolyn Reidy, directrice de Simon & Schuster répond aux questions de Michael Healy, directeur de Google Book Rights Registry.

Sa vision du marché :
Dans le milieu du livre de puis 30 ans, elle a toujours vu les ventes traditionnelles de livres déclinées. La baisse actuelle des ventes de livres papiers n’est donc pas nouvelle. Chaque changement apporte de nouvelles opportunités.

Sur l’auto-édition :
Les éditeurs font leur maximum pour que les livres soient les meilleurs possible. Ils s’occupent du marketing ou de toucher les lecteurs. Ils prennent en charge également tout ce qui n’est pas visible comme donner des avances aux auteurs pour qu’ils puissent vivre pendant qu’ils écrivent. Selon C. Reidy, beaucoup de gros auteurs ne choisiront pas la voix de l’auto-édition car ils n’ont pas envie de prendre en charge tout cela.

Le poids des livres numériques :
Les ebooks représentent maintenant 15 à 20 % des ventes. Dans 5 ans cela représentera 50% des ventes et peut-être même encore plus. Les romans sont toujours les livres numériques les plus vendus mais les autres catégories commencent à les rattraper.
En ce qui concerne les ebooks enrichis la demande n’est pas très forte. Les plus grosses ventes font moins de 2000 exemplaires. Nous sommes toujours en phase d’expérimentation mais il semble que les lecteurs ne sont pas très enthousiastes.
Nous avons abandonné le développement des applications. Elles coûtent trop cher à développer et elles sont perdues dans la masse des programmes de l’App Store. “Nous ne pouvons pas mettre les applications dans la partie Bookstore ce qui les rend très difficile à trouver”.


Source : Teleread