Jeu vidéo Test : on a joué à The Falconeer - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Jeux vidéo - The Falconeer Une bataille à dos de faucon
Pop Culture & Lifestyle

Jeu vidéo Test : on a joué à The Falconeer

Jeux vidéo - The Falconeer Une bataille à dos de fauconThe Falconeer est un jeu de tir à dos de faucon avec une pointe de RPG. Nous avons testé ce jeu intrigant. Découvrez notre avis mais aussi des tips. 

J’ai joué à The Falconeer sur XBOX One S All Digital (je n’ai pas mieux pour l’instant en console XBOX), un jeu de tir aérien à dos de faucon avec en toile de fond une dimension RPG. Il est édité par Wired et créé par Tomas Sala (et uniquement lui) et rentre donc dans la catégorie des jeux indépendants.

Au-delà de vous faire une présentation du jeu que j’ai testé, je vais également en profiter pour vous apporter quelques astuces pour améliorer votre expérience de jeu et vous éviter de vivre les mêmes cauchemars que j’ai vécus.

Le jeu se passe à 95% dans les airs à dos de faucon et vous voguerez d’île en île au fur et à mesure du jeu dans une très (trop) grande carte à monde ouvert.

Ces voyages seront motivés par des quêtes portées par les différentes factions présentes et qui font ressortir un grand nombre de conflits dans cette région.

Bien que présents, le scénario et l’histoire sont anecdotiques. Ils sont le prétexte à la mise en scène d’un jeu de combat aérien.

Une bataille aérienne à dos de faucon

Au début du jeu, votre faucon sera équipé d’une arme VRAIMENT très mauvaise qui sera rapidement inefficace pour venir à bout de vos adversaires (et vous aurez probablement, comme moi, envie d’éteindre la console à ce moment-là tant ça sera déséquilibré).

Pour pallier à ce problème, je vous invite à réaliser plusieurs quêtes annexes à faible rendement (300/600 pièces reçues pour limiter les risques). Elles vous aideront à cumuler suffisamment d’argent pour acheter votre première vraie arme aux alentours des 6500 pièces.

A partir de là, vous constaterez un vrai gap au niveau de la puissance et une baisse de la frustration.

Le jeu dispose d’éléments de gameplay originaux comme le fait de recharger ses munitions via des zones orageuses où il ne faudra pas rester très longtemps pour ne pas atteindre la surchauffe et voir votre cartouche exploser.

Vous aurez également plusieurs types de munitions à disposition dans les nombreuses boutiques de la carte.

Que ce soit au niveau des quêtes principales ou secondaires, on retrouvera TOUJOURS la même chose : protéger un objet, détruire des ennemis, libérer une île, récupérer un objet ou escorter un navire.

Et du coup, on s’ennuie assez vite et souvent, le paysage se ressemble tout le temps (de l’eau à perte de vue en majeure partie) et les missions sont parfois assez longues et monotones.

Qui plus est, si vous souhaitez faire l’acquisition de très bonnes armes, elles sont en vente dans la partie supérieure de la carte. Il faudra faire du chemin car elle s’avère très éloignée de la zone où vous vous trouverez à la moitié du jeu.

Il faut savoir que le jeu est divisé en 4 chapitres de 10 missions principales chacune.

Ce qu’on en pense

Globalement, il faudra compter une douzaine d’heures pour venir à bout du jeu et davantage si vous voulez faire un 100% mais il faudra accepter les longues traversées à dos de faucon assez ennuyeuses.

Enfin, je conclurai avec un élément qui me paraît tout de même incontournable à mentionner : pendant les combats, ça tourne TOUT LE TEMPS. Si vous êtes sujets aux troubles du mouvement, je vous déconseille de vous aventurer dans cette aventure.

Les combats aériens vont vous demander de tirer dans tous les sens, d’esquiver les attaques ennemies et de toujours garder à l’œil les faucons adverses.

Au final, pour un jeu réalisé par une seule personne c’est très honorable mais on aurait aimé davantage de vie dans les paysages marins et un meilleur équilibrage des ennemis qui sont parfois indestructibles sans raison.

The Falconeer est disponible sur XBOX One, XBOX Series S|X et PC.

Cliquez sur ce lien pour acheter The Falconeer