The King’s Man Première Mission – Un film d’espionnage décalé, explosif et jouissif

Critique cinéma - The King’s Man Première Mission Une suite encore meilleureThe King’s Man Première Mission, le nouveau film de 20th Century sort en salle. On l’a vu en avant-première. Est-il aussi bon que les précédents ? Voici ce qu’on en pense.

Les King’s Man reprennent du service pour une nouvelle mission. Ils nous font voyager dans le temps pour découvrir les origines du plus incroyable des services secrets de sa Majesté. Ce troisième volet nous ramène au début du 20ème siècle, un période de l’histoire agitée qui mènera à la Première Guerre mondiale.

The King’s Man Première Mission ,est tiré de la bande dessinée Kingsman : Services secrets créée par Mark Millar et Dave Gibbons. Matthew Vaughn retourne à la réalisation et signe le scénario avec Karl Gajdusek.

The King’s Man Première Mission – Dans l’enfer de la Première Guerre mondiale

Le duc d’Oxford (Ralph Fiennes) est un pacifiste. Il œuvre dans l’ombre pour atténuer les tensions qui règnent entre les grands monarques d’Europe. Des événements tragiques vont le pousser à se lancer dans une course contre la montre pour contrecarrer les plans des pires tyrans et criminels de l’histoire.

The King’s Man Première Mission est une vraie surprise. Ce prequel donne un second souffle à la franchise. On change complètement de décor et de siècle. Le film penche plutôt vers Les Mystères de l’Ouest que vers James Bond. Ca n’est pas plus mal.

Il conserve le même esprit totalement décalé avec un côté dramatique beaucoup plus prononcé que dans les autres épisodes. La période s’y prête.

Le scénario se nourrit de faits et de personnages historiques. On ne discutera pas de leur authenticité. Le film nous fait vivre l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand d’Autriche qui mène à la Première Guerre mondiale puis nous plonge dans l’enfer des tranchées.

Rasputin – Un méchant exceptionnel

On croise également Mata Hari et surtout le démoniaque Raspoutine. Rhys Ifans incarne le moine fou et il est exceptionnel. Il est complètement barré et la scène de combat est époustouflante. C’est jouissif. On est même un peu triste quand il quitte la scène. On se console vite car chaque acteur est parfait dans son rôle.

Ne craignez rien, vous n’avez pas besoin d’avoir vu les deux précédents volets pour apprécier The King’s Man Première Mission. Le scénario nous éclaire juste sur certains éléments de l’agence sans que cela nuise à la compréhension de l’histoire.

Le film peut être vu de façon indépendante. D’ailleurs, on verrait bien une suite. La fin nous réserve un Twist que peut nous laisser espérer.

The King’s Man Première Mission est un film explosif dans lequel on ne s’ennuie pas une seconde. On adore et ce prequel est encore meilleur que King’s Man I et II.
Découvrez aussi la nouvelle édition BD Cliquez ici ou  Cliquez ici