Mise à jour - Le MWC de Barcelone est annulé pour cause de Coronavirus - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

MWC 2020 annulations en chaîne à cause du Coronavirus
Smartphone

Mise à jour – Le MWC de Barcelone est annulé pour cause de Coronavirus

Le MWC 2020 annulé à cause du CoronavirusLe MWC 2020 est annulé. Les rumeurs planaient depuis quelques jours, il semble que l’information soit confirmée, le MWC de Barcelone n’aura pas lieu cette année. 

Le Coronavirus a eu la peau du MWC de Barcelone. Les uns après les autres les constructeurs de la High-Tech ont annulé leur venue : Sony, TCL, NVidia, Intel, Amazon et bien d’autres. 

Le GSMA  a tranché

Des marques comme Xiaomi maintenaient coûte que coûte leur présence. Il semble que l’affaire soit terminée.

Le GSMA s’est réuni et a tranché suite à la demande de plusieurs constructeurs High-Tech.

Bloomberg rapporte que le PDG de la GSMA, John Hoffman, a déclaré que l’épidémie de coronavirus a rendu «impossible» la tenue de l’événement. Le MWC devait avoir lieu à Barcelone du 24 au 27 février.

La GSMA est un organisme commercial de l’industrie qui représente plus de 1 200 entreprises à travers l’écosystème mobile.

Des questions restent en attente

Pour les journalistes qui devaient se rendre à Barcelone, et c’est notre cas, une question reste en suspens. Les événements prévus avant l’ouverture officielle du MWC vont-ils avoir lieu ?

C’est le cas de Huawei, de Xiaomi, de Oppo de Motorola par exemple. Ces conférences doivent être présentées en marge du MWC et pour le moment, rien n’indique qu’elles ne soient pas maintenues.

Le manque à gagner pour la ville de Barcelone va être immense ! Le plus grand salon de la téléphonie mondiale va laisser un grand vide  !

Mise à jour MWC

Stéphane Richard, PDG d’Orange qui est membre de la GSMA s’est exprimé sur BFM Business.

Il a rappelé que le MWC devait acceuillir 130 000 participants. Il a aussi mentionné l’ impact économique local important estimé à  500 millions d’euros.

S. Richard a déclaré : “C’est une décision difficile Je crois qu’il n’y avait pas d’autres issues possibles. Un tel événement de cette taille en pleine épidémie c’était extrêmement difficile de prendre la décision, mais c’est une sage décision”.

Concernant les indemnités et assurances possibles Stéphane Richard explique qu’aujourd”hui, il ne sait pas répondre à cette question. “J’en appelle à la responsabilité de tous les participants. On ne peut pas faire supporter à la GSMA la facture de cette annulation, qui est à l’évidence inéluctable et responsable. Chacun doit faire preuve de responsabilités”.