Oculus Rift : les démos n’attirent pas les foules aux USA - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Facebook ferme des centres de démos Oculus Rift
Realite virtuelle Smartphone

Oculus Rift : les démos n’attirent pas les foules aux USA

Facebook ferme des centres de démo Oculus Rift

Le casque de réalité virtuelle Oculus Rift serait-il déjà dans la tourmente ? Facebook ferme des points de démonstration aux Etats-Unis. 

Facebook a eu la très bonne idée de faire la démonstration de son casque de réalité virtuelle dans les magasins Best Buy aux USA.

Cela permet aux clients potentiels de se familiariser avec la réalité virtuelle avec de se décider à passer à la caisse.

Seul petit hic, les personnes avides de chausser un casque pour plonger dans les mondes virtuels ne se bousculent pas.

Facebook avait mis des centres de démo du casque Oculus Rift dans 500 Best Buy. On apprend que 200 d’entre eux vont fermer faute de demande.

Business Insider relate les propos d’un des démonstrateurs. Il explique qu’il y a des jours entiers sans une seule demande de casque. Les ventes et les démos auraient été soutenues avant Noël mais elles ont significativement baissé.

Lors de l’annonce de ses résultats financiers pour le troisième trimestre 2016, Best Buy avait annoncé avoir fait 300 000 démos mais cela incluait aussi celles du casque Sony Playstration VR.

Facebook a pris les devants et réorganise ses troupes. Business Insider a posé la question à Oculus.

Une porte-parole de la compagnie confirme qu’ils sont entrain de faire des changements saisonniers et qu’ils donnent la priorité aux démos dans des Best Buy avec un plus fort potentiel de visiteurs.

Elle rajoute que l’on peut toujours demander une démonstration du casque de réalité virtuelle dans des centaines de Best Buy aux USA et au Canada.

Pour Oculus la meilleure façon d’être convaincu par la réalité virtuelle est de l’essayer avant d’acheter.

Facebook pense d’ailleurs à ouvrir ses propres centres de démos et de ventes en Amérique du Nord et en Europe.

Pas de panique c’est loin d’être la fin du casque Oculus Rift. Mark Zuckerberg prévoit de dépenser des milliards sur les dix prochaines années pour développer son casque et sa solution de réalité virtuelle.