La tablette Surface RT plombe les résultats financiers de Microsoft - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Microsoft Surface 2 IDBOOX
Tablette

La tablette Surface RT plombe les résultats financiers de Microsoft

Microsoft-Surface-RT-tablette-IDBOOXL’échec de la Surface RT est cuisant. Microsoft a publié ses résultats financiers pour son dernier trimestre fiscal annuel 2013. Les chiffres communiqués par la firme de Redmond confirment l’échec de la Surface RT.

Microsoft a déclaré 19,90 milliards de dollars de chiffre d’affaires et 6,07 milliards de dollars de bénéfice opérationnels.

La tablette Surface RT prend une large part de responsabilité dans la disparité entre le CA de la compagnie et ses bénéfices. La Surface RT représente une charge de 900 millions de dollars. Cette somme colossale est attribuée à la baisse de prix de la Surface RT pour écouler les stocks.

Lors de l’annonce de ces résultats, le CFO de Microsoft, Amy Hood, a indiqué que cette diminution du prix « accélèrera l’adoption de la Surface RT » et la mènera vers le succès.

Rien n’est moins sûr. Windows RT et la Surface RT restent toujours incompréhensibles pour les consommateurs. On peut se demander l’intérêt d’une tablette avec une version de Windows qui ne fait pas tourner les anciennes applications (ou « logiciels » pour les vétérans).

Ce n’est pas non plus le nombre d’applications dédiées à Windows RT (60 000) qui vont attirer les utilisateurs. Même avec un prix plus bas, la Surface RT a peu d’atouts pour faire face à la Surface Pro ou aux tablettes des concurrents.

Si Microsoft y croit encore, nous sommes de tout cœur avec eux. A moins que Windows RT 8.1 ne viennent résoudre ses problèmes. Revenons-en aux résultats financiers.

Si on ajoute à cela la baisse des ventes de PC et donc de Windows et l’offre de mise à jour d’Office qui aurait coûté 782 millions de dollars, Microsoft ne s’en sort finalement pas si mal avec un bénéfice net de 4,97 milliards de dollars soit une hausse de 10% au quatrième trimestre 2013.