Abonnez-vous a notre newsletter

Interview Jean Arcache : L’édition accompagnée une alternative pour les auteurs

4 décembre 2014 ·

Interview Jean Arcache PDG Place des éditeurs EDITIS 02Ebook – Autoédition – Volet 2 de l’interview de Jean Arcache, PDG de Place des éditeurs. Ici nous parlons de modèles alternatifs d’édition et du futur du livre.

Dans le volet 1 (à lire ici) nous échangions sur le marché du livre numérique, le marketing du livre, les réseaux sociaux, le piratage…

Place des éditeurs est plutôt bien placé dans la course au numérique, comment expliquez-vous cela ?

C’est assez simple nous fonctionnons en mode start-up et nous remettons sans cesse en question. Nous avons adapté nos méthodes de travail, nous réalisons un travail d’équipe et nous n’avons plus de responsable numérique. Chez nous chacun gère son travail en intégrant la dimension numérique.

Justement vous avez avec votre équipe créé Chemin Vert Editions, un modèle complètement alternatif au sein d’un groupe d’édition, pourriez-vous nous parler de ce modèle d’édition accompagnée?

Nous nous sommes intéressés à cet univers de création spontanée qu’est l’autoédition, représentées par les plateformes d’édition indépendantes et les auteurs qui y souscrivent. Cela nous a intéressés de participer à ce phénomène de l’édition en le comprenant. Il fallait aussi retrouver un rôle dans la chaîne de la modération qui est le rôle de l’éditeur et nous avons décidé de partager ce rôle avec les lecteurs. Nous recrutons des auteurs et des lecteurs. Ils vont jouer le rôle fondamental de premier filtre. Ce comité de lecture réunit 3 à 4000 personnes.

Ce comité fait une présélection qui va être traitée par un jury qui sont des professionnels du numérique et de l’édition

Suite de la réponse en vidéo


Alors, justement, la prochaine édition du concours « Nos lecteurs ont du talent » prend de l’ampleur, que préparez-vous ? [Ndlr : Anne Chamaillard, directrice communication prend la parole]

Nous sommes assez fiers de continuer cette expérience. Nous serons accompagnés pour la prochaine édition qui démarrera en janvier prochain par des acteurs importants. Bien entendu nous poursuivons le partenariat avec Fnac et Kobo, mais nous serons aussi accompagnés par Babelio plateforme communautaire. Nous serons aussi accompagnés par le site L’Express.fr.

Suite de la réponse dans la vidéo


Jean Arcache, Quelles sont pour vous les 3 challenges majeurs des éditeurs pour les années à venir ?

C’est une forme de tsunami qui arrive. Le premier challenge est générationnel. On parle d’une génération pour laquelle la perception de la lecture reste fondamentale mais différente. Il faut donc leur apporter un bien – média livre – auquel ils acceptent de donner de la valeur, il faut les comprendre, se rapprocher d’eux.

Le second challenge concerne les frontières. Les frontières ne sont plus les mêmes puisque la technologie permet de dépasser les frontières et d’emmener un texte très loin dans le monde.

Il y a aussi la capacité d’imprimer localement des éditions plutôt que d’exporter des livres par bateaux. Du point de vue du challenge écologique on a plutôt intérêt à rapprocher le livre du lecteur dans la dernière étape.

Il y a l’impression à la demande jusqu’à l’impression en 3D dont on ne sait pas comment on pourra s’en servir dans le livre mais qui va aussi changer les habitudes des lecteurs. On pourra par exemple créer un livre pour enfants avec un personnage de l’histoire à imprimer en 3D.

Enfin, l’offre pléthorique va se développer, la durée de vie des fonds, les frontières plus perméables à la culture, l’autoédition. Il faut apprendre à gérer les outils de l’émergence, c’est ce fameux mot barbare qu’on appelle les Datas qui permettent de sortir la tête hors de l’eau.

Toutes ces datas, il faudra apprendre à les comprendre. Aujourd’hui les grands opérateurs les gardent pour eux mais on peut espérer qu’un jour il y aura possibilité de trouver des accords.
Et si on ne peut avoir les datas de ces e-commerçants il faudra apprendre à collecter cette information en proposant aux lecteurs des clubs, en développant les réseaux sociaux, il faut que l’on sache ré-enchanter le lecteur.

Le livre il faut le rendre spectaculaire, proche de la vie des gens, car le livre doit rester un objet de culture et de distraction.
L’édition régulée, modérée est fondamentale et nous avons un rôle à défendre en ce sens.

 nos lecteurs ont du talent

Livres du mois

  • Yo-Kai Watch
  • Le guide New York des 1000 lieux cultes
  • Gastronogeek
  • Charlie Hebdo les classiques de la littérature
Suivez IDBOOX sur Twitter Suivez IDBOOX sur FaceBook Suivez IDBOOX sur Google+ Suivez IDBOOX sur YouTube Suivez IDBOOX sur LinkedIn Contactez IDBOOX Abonnez-vous au fil RSS IDBOOX
© 2010 - 2017 IDBOOX All rights reserved