Abonnez-vous a notre newsletter

Maxime Chattam : Le stylet du Galaxy Note 8.0 serait l’arme du crime (interview vidéo)

18 mai 2013 ·

Maxime Chattam Ebooks IDBOOXMaxime Chattam, dont le dernier roman « La Conjuration primitive » (Ed. Albin Michel) fait un malheur tant en livre numérique qu’en papier, a participé à l’évènement littéraire organisé à l’occasion de la sortie de la tablette Galaxy Note 8.0 (lire nos articles)
Il s’est prêté au jeu des questions réponses sur le numérique et les ebooks (voir l’intégralité de l’interview en vidéo) dont voici une synthèse.

Maxime Chattam, vous venez de publier La conjuration primitive. Pour vous, lire ou écrire en numérique cela veut dire quoi ?

Lire sur un support numérique ne m’apporte pas de plaisir, j’aime la texture du livre, pouvoir le prêter. S’il n’y a pas d’enrichissement cela m’intéresse moins. Mais c’est vrai que pouvoir partir en voyage avec sa bibliothèque est un véritable avantage.
En tant que romancier là où je vois un véritable atout, c’est d’enrichir le texte pour la tablette. Si un jour j’avais un éditeur qui me soutenait dans la démarche pour aller au-delà de mon texte, j’adorerais l’idée !
Par exemple, Je voudrais que l’on puisse choisir d’avoir ou pas des enrichissements dans le livre.
Parfois,  j’ai envie pour mes romans d’explorer plusieurs fins, un peu comme dans les livres où vous êtes le héros. Je voudrais pouvoir le faire, mais je n’ai qu’un choix actuellement avec le papier.

Il y a aussi la possibilité d’enrichir le livre avec un contenu parallèle, un peu comme les Making-off pour les films. Ajouter des scènes coupées, ce serait possible sur une tablette. On propose au lecteur « un avant-après » où l’auteur explique pourquoi il a coupé certains passages.
La tablette c’est génial pour ça, avec un livre papier on pourrait rajouter à la fin un grand cahier en plus, cela veut dire qu’il y aurait 150 pages de plus, donc un coût pour l’éditeur, qui va le répercuter sur le prix du bouquin alors que ça n’intéressera que 5 ou 10% des lecteurs. Le numérique permet tout cela et c’est une force supplémentaire. (découvrez les autres enrichissements imaginés par M. Chattam dans la vidéo)

Parlez-nous de votre expérience d’écriture pour l’évènement Samsung Galaxy Note ?

Quand ils m’ont proposé de participer, le cahier des charges était court. On me demandait une nouvelle et moi j’adore faire plus long. En même temps, j’adore les défis.
J’ai écrit 3 textes, un beaucoup trop long, un qui était ludique mais bon, mais j’avais envie d’un texte qui fasse sens avec la tablette et donc je voulais un élément dans la nouvelle qui ne soit pas lié à la tablette directement mais qui soit dans le domaine de la métaphore. Maxime Chattam galaxy note8 Idboox
Alors, je vous le dis car il n’y a que moi qui le sait et je pense que ce n’est même pas évident à la lecture, quand vous prenez la tablette et que vous lisez le texte et qu’à un moment vous sortez le stylet, ça vous rappelle un geste qui est dans le cœur de la nouvelle dont le titre est : « Une question de rangement ». La question est : Où cacher l’arme du crime pour qu’il soit parfait ? C’était une opportunité pour moi de m’amuser.

Vous aussi vous pouvez être publié grâce au concours Samsung, toutes les informations sont ici

Découvrez notre sélection de livres numériques

Explorez les œuvres de Maxime Chattam sur iPad et iPhone Maxime Chattam , pour Kindle et dans toutes les bonnes librairies numériques ou, si vous n’êtes pas équipé, au  format papier

 

Livres du mois

  • Yo-Kai Watch
  • Le guide New York des 1000 lieux cultes
  • Gastronogeek
  • Charlie Hebdo les classiques de la littérature
Suivez IDBOOX sur Twitter Suivez IDBOOX sur FaceBook Suivez IDBOOX sur Google+ Suivez IDBOOX sur YouTube Suivez IDBOOX sur LinkedIn Contactez IDBOOX Abonnez-vous au fil RSS IDBOOX
© 2010 - 2017 IDBOOX All rights reserved