Antitrust : les détails des propositions de Google à Bruxelles - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

LG Google accord sur brevets
Actu Web

Antitrust : les détails des propositions de Google à Bruxelles

Google Bruxelles IDBOOXGoogle a été mis sous surveillance par la Commission Européenne pour abus de position dominante. La semaine dernière, la firme de Moutain View a fait des propositions à Bruxelles pour modifier l’affichage de ses résultats de recherches.

Selon Le New York Times, le régulateur européen serait prêt à accepter ces propositions. Le journal détaille les termes de cet accord. Trois mesures majeures ont été dévoilées. Google proposerait d’afficher 3 liens de ses concurrents pour chacun de ses services apparaissant sur ses pages de résultats. Les liens Google seraient également notifiés comme appartenant à la firme. Ce changement s’appliquerait à Google+ Local Google News et Google Search. Les autres moteurs spécifiques comme Google Shopping et Google Flight, où les concurrents payent pour être affichés ne seraient pas concernés.

Google proposerait également à ses concurrents la possibilité de se retirer de ses sites spécialisés sans que cela n’affecte leur classement dans son moteur de recherches principal. La Commission Européenne souhaiterait également que Google modifie les modalités d’AdSense permettant aux utilisateurs d’intégrer des sources de publicités concurrentes sur leur site.

Le New York Times relève également que l’accord n’indiquerait pas que Google serait coupable d’abus de position dominante et ne lui imposerait pas non plus de payer une amende. Si ces propositions sont approuvées, elles seront valables pour une durée de 5 ans. Google sera également surveillé par des tiers pour s’assurer que les termes de l’accord  sont respectés. Enfin, une phase de test en live serait effectuée avant que la Commission Européenne ne prenne une décision finale. 

Il reste maintenant à savoir si les utilisateurs de Google changeront leurs habitudes pour autant. 

Via : TheVerge