Comment savoir si votre email a été piraté ? Conseils pour vos mots de passe - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Actu Web

Comment savoir si votre email a été piraté ? Conseils pour vos mots de passe

piratage mots de passe gmailLa semaine dernière, 3,2 milliards de comptes et de mots de passe Gmail et Hotmail ont été piratés. Ces données sont en ligne sur le Darkweb. 

Une cyberattaque baptisée Comb est responsable de cette fuite massive malveillante.

Comb, la catastrophe pour vos adresses email et plus

Comb a permis de rendre public des milliards de données personnelles. Cela concerne Gmail, Hotmail, mais aussi Netflix, Linkedin et Free.

Selon Cybernews, 15 212 645 925 comptes ont été violés et 2 563 218 607 emails uniques piratés.

Comment savoir si votre email a été divulgué ?

Pour vous aider, Cybernews a mis en ligne un outil facile à utiliser. Découvrez si votre email a été divulgué.

-Pour le savoir, rendez-vous ici. Le site est en anglais, mais il vous suffit de saisir votre ou vos adresses emails dans le cadre blanc. (1 requête par adresse email).

-Cliquez sur le bouton vert et la réponse est immédiate.

-Si vous voyez apparaitre un message en rouge notifiant : « Oh no! Your email address has been leaked », pas de chance, votre email a été piraté.

-Vous devez immédiatement modifier vos mots de passe sur tous vos comptes !

Conseils pour utiliser de bons mots de passe

Vous avez plusieurs options pour créer des mots de passe forts. Soit vous utilisez un gestionnaire de mots de passe, il y en a des gratuits et des payants.
Soit vous bâtissez un mot de passe fort avec au minimum 12 caractères.
-Mixez majuscules, minuscules, caractères spéciaux et chiffres. Evitez le nom de vote chat ou votre date de naissance.
-Ne notez pas vos mots de passe sur votre ordinateur ou votre téléphone.

-Double authentification  – Certains sites proposent de vous informer par mail ou par téléphone si quelqu’un se connecte à votre compte depuis un terminal nouveau. Vous pouvez ainsi accepter ou refuser la connexion. N’hésitez pas à utiliser cette option.

-Enfin, même si c’est pénible, changez vos mots de passe régulièrement : tous les trois mois est une fréquence raisonnable.