Crise sanitaire- Amazon ferme ses sites en France et s’explique sur Twitter - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

amazon chiffre d'affaires covid-19
Actu Web

Crise sanitaire- Amazon ferme ses sites en France et s’explique sur Twitter

amazon chiffre d'affaires covid-19

Le tribunal de Nanterre a ordonné mardi 14 avril à Amazon d’établir une évaluation des risques inhérents à l’épidémie de Covid-19 au sein de ses centres de distribution.

Résultat Amazon ferme ses entrepôts en France jusqu’au 20 avril. (lire notre article pour avoir le détail)

Sur la toile les avis divergent, certains se réjouissent de ce coup dur pour le géant du e-commerce. D’autres s’interrogent sur le bien fondé de la décision de justice.

Amazon se lâche sur Twitter

La firme de Jeff Bezos et notamment Amazon France est plutôt avare de tweets. Mais cette fois-ci il en est autrement.

Amazon France communique largement sur Twitter et s’explique en plusieurs Tweets.

« Nous sommes en désaccord avec la décision du tribunal judiciaire de Nanterre et évaluons ses implications pour nos sites. Nous continuons à travailler avec toutes les parties prenantes et à apporter les éclaircissements nécessaires comme depuis le début de cette crise. » (14 avril)

Tweet du 15 avril à 23H : « La décision rendue hier par le tribunal judiciaire de Nanterre nous laisse perplexes compte tenu des preuves concrètes qui ont été apportées sur les mesures de sécurité mises en place pour protéger nos employés. »

L’impact et réactions en chaîne

Le site poursuit et s’inquiète de l’impact d’une telle décision : « L’action syndicale qui a conduit à cette décision aura probablement des conséquences pour de nombreuses personnes dans notre pays. »

Et Amazon veut rassurer ses clients, ses employés et toutes les petites entreprises présentes sur Market Place. « Nous travaillerons activement pour réduire l’impact que cette décision pourrait avoir sur les TPE et PME françaises qui s’appuient sur nos centres de distribution pour livrer leurs produits. »

Découvrez l’intégralité des tweets d’Amazon France ci-dessous

Réactions des internautes suite à l’annonce du jugement

et ici aussi