Taxe Google : P. Marini met la «France aux portes du Silicon Desert » - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Actu Web

Taxe Google : P. Marini met la «France aux portes du Silicon Desert »

IDBOOX_Ebooks_Taxe_Copie_PriveeLe sénateur Philippe Marini, président de la commission des finances du Sénat, va  déposer au mois de juillet un projet de loi visant à taxer les régies publicitaires et les acteurs de l’e-commerce. Ladite taxe Google V2 est de retour !
L’Association des Sites Internet Communautaires (ASIC) réagit fermement à cette annonce et dénonce : «La France rêve d’une Silicon Valley. Elle se dirige tout droit vers un Silicon Desert. Au lieu de vouloir empêcher toute innovation en France, il serait préférable de soutenir activement et durablement son développement. »

L’association tire la sonnette d’alarme et reste dans son rôle de garde-fou : « La France doit chercher la croissance avec les dents”, déclarent les porte-paroles pour eux relancer ce projet de loi équivaut à une  volonté d’handicaper le développement des acteurs du numérique sur le territoire français.

L’ASIC souligne également que « La publicité en ligne constitue aujourd’hui l’un des principaux modèles économiques de l’internet. Il profite non seulement aux sites communautaires, mais à un ensemble d’acteurs comme la presse en ligne ou les sites d’information. Il est aussi devenu un revenu complémentaire pour le service public de l’audiovisuel. » et considère que « Taxer les régies publicitaires, c’est taxer tous les sites internet, petits ou grands. C’est tout le numérique français qui serait alors taxé. »

Pour l’ASIC,” il est urgent que le Gouvernement français porte le sujet au plan communautaire afin de ne pas isoler encore plus la France dans un marché unique numérique en cours de création.”