L’Été des Indés chapitre 21 - Sans lecteurs, il n’y a pas d’auteurs ! - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

zen altitude sonia dagotor livre
Ebooks adultes

L’Été des Indés chapitre 21 – Sans lecteurs, il n’y a pas d’auteurs !

zen altitude sonia dagotor livreL’Été des Indés touche à sa fin. Sonia Dagotor auteure à succès est notre dernier témoin. 100 000 lecteurs ont déjà lu ses livres ! 

Tout l’été nous vous avons accompagné avec des témoignages étonnants, palpitants, drôles et pleins de bonheur ! 

Pendant ce temps, dans le petit village des autoédités, un auteur, largement plébiscité par le public, a lu tous les témoignages de cette saison 2 de #EtédesIndés…. Cet auteur mystère, vous livrera son sentiment sur ces témoignages et sur l’autoédition pour notre ultime rendez-vous le 2 septembre !

sonia dagotor livre

Chapitre 18 Saison 2 – Témoignage de Sonia Dagotor

J’ai commencé à écrire dans la nuit du 30 janvier 2013. A priori, rien ne me prédisposait à devenir écrivain.

C’était une mauvaise période. Je prenais le large avec une amie. J’étais loin de mes soucis quotidiens et pourtant, impossible de dormir ! À ce moment-là, je me suis dit : « Mais qu’est-ce que je pourrais bien faire pour changer ma vie ? ».

Je lisais Demain, j’arrête ! de Gilles Legardinier et je passais un super moment. J’ai eu un flash. La réponse à ma question s’est imposée comme une évidence : « Je vais écrire un livre, ce sera un best-seller et je pourrai changer de vie ! »

À deux heures du matin, en quelques minutes, j’ai mis en place une stratégie et me suis fixé des tas d’objectifs.

J’ai choisi mon titre Épouse, mère et working girl (raisons de mes insomnies), décidé que ce serait une trilogie, défini les prénoms de mes personnages principaux et j’ai commencé à écrire sur un calepin.

Courant Mars, je rencontre un auteur indépendant qui me parle des difficultés de se faire éditer par les voies traditionnelles. Pragmatique, il me dit : « Sonia, si tu espères te faire éditer, tu rêves ! En revanche, tu peux t’autoéditer sur Amazon ». Il évoque Agnès Martin Lugand que je ne connaissais pas et qui était en plein carton avec son premier roman. C’était la première fois que j’entendais le mot « autoédition ».

À vrai dire, je n’avais encore jamais fait un achat sur Amazon. Mais comme j’étais pressée, j’ai vite abandonné l’idée de trouver un éditeur. Le 20 juin 2013, je termine mon roman. Le 12 juillet, il est disponible sur AMAZON.

Un an plus tard, en juin 2014, je publie le tome 2 d’Épouse, mère et working girl et le tome 3 en mai 2015.
Entre temps, je découvre la communauté des auteurs indés. Fini la solitude ! Je me lie d’amitié avec plusieurs auteurs.

Le TOP 100, plus que le rêve !!!

En mai 2016, je décide de participer au concours des Plumes Francophones avec mon quatrième roman, alors intitulé Un vœu pas comme les autres (publié par City Editions en mai 2017 avec un nouveau titre : Un anniversaire au poil). Je le publie le 18 juillet.

Début août, il est numéro 1 du TOP 100 très convoité. Il finit 3ème du concours. Et là, tout s’accélère. Mon roman suivant, Tout peut arriver ou presque, publié en octobre 2017, confirme la mise en place du cercle vertueux.

Ma communauté que je développe via les réseaux sociaux devient ambassadrice. Mon roman atteint le top 5 dès son lancement. Le rêve ! Mon roman suivant Sortez-moi de là ! suit le même chemin. Publié le 14 juillet 2018, il est resté 3 semaines numéro 1 des ventes numériques. L’été dernier, tous mes romans étaient dans le TOP 100. Plus que le rêve !!!

En 2019, c’est l’apothéose ! Les Éditions du Cherche-Midi m’accueillent dans leur maison avec un roman inédit prévu pour mars 2020. Ils envisagent de publier tous mes romans précédemment autoédités.

Une autre aventure commencera alors, en librairie ! Mais je n’oublierai jamais d’où je viens ! KDP nous offre une formidable opportunité de trouver nos lecteurs. J’invite tous les auteurs indés à persévérer et à croire en leurs rêves.

Continuez ! Écrivez ! Faites-vous plaisir !

Le succès ne vient pas toujours au premier roman. Continuez ! Écrivez ! Faites-vous plaisir ! Les lecteurs finiront par vous découvrir ! Et si vous êtes juste un lecteur, alors je vous remercie mille fois ! Parce que sans lecteurs, il n’y a pas d’auteurs ! Grâce à vous, mes livres ont trouvé leur place parmi les plus grands ! C’est fou ! MERCI !
Plus de 100000 lecteurs ont lu mes livres. Et vous ?

Cet été, je vous invite à découvrir ZEN Altitude, mon tout nouveau roman feel-good. 

Découvrez les livres de Sonia Dagotor en version papier ou numérique Cliquez ici

RDV le 2 septembre pour l’ultime épisode de l’Été des Indés

Découvrez tous les témoignages de l’Été des Indés
Consultez notre rubrique dédiée à l’autoédition