Conseils livres – 5 romans à siroter cet été

conseils livres ete 2022Avec l’été on a envie de se mettre au frais et pourquoi pas de lire un bon roman ? Inspirez et suivez nos conseils de lecture. 

Nous avons choisi de chroniquer la sélection des 5 livres en compétition pour le Prix Relay Voyageurs lecteurs. Pour l’édition 2022, Hélène Gestern est lauréate pour son roman 555 (Ed. Arléa).

Voici notre avis sur : – Connemara de Nicolas Mathieu (Actes Sud). Azincourt par temps de pluie de Jean Teulé (Mialet – Barrault). Chef de Gautier Battistella (Grasset). Coeur du Sahel de Djaïli Amadou Amal (E. Colas).

555

A propos du livre

Grégoire Coblence, associé d’un luthier, découvre une partition ancienne. Après l’avoir fait déchiffrer, il acquiert la certitude qu’elle a été écrite par Domenico Scarlatti, le plus illustre des compositeurs pour clavecin. Mais la partition disparaît.
Après le beau récit biographique sur Armen Lubin, Hélène Gestern revient au roman avec cet énigmatique 555. Comme souvent chez l’autrice, le roman classique se double d’une enquête. Il s’agit ici d’une enquête sans enquêteur. Mais plutôt de la résolution d’une énigme qui nous tient en haleine jusqu’au bout. De quoi s’agit-il ?

Notre avis

Si vous aimez les jeux de piste ce livre est pour vous. Et quand en plus on vous fait découvrir Scarlatti comme jamais cela s’apparente à un cadeau ! Il règne dans ce roman une musique indescriptible, merveilleusement orchestrée par l’écrivaine !
Une lecture captivante hors des sentiers battus.
Pour lire un extrait ou vous procurer le livre Cliquez ici ou Cliquez ici

Connemara

A propos du livre

Hélène a bientôt quarante ans. Elle est née dans une petite ville de l’Est de la France. Elle a fait de belles études, une carrière, deux filles et vit dans une maison d’architecte sur les hauteurs de Nancy. Elle a réalisé le programme des magazines et le rêve de son adolescence : se tirer, changer de milieu, réussir.
Et pourtant le sentiment de gâchis est là, les années ont passé, tout a déçu.
Christophe, lui, vient de dépasser la quarantaine. Il n’a jamais quitté ce bled où ils ont grandi avec Hélène. Il n’est plus si beau. Il a fait sa vie à petits pas, privilégiant les copains, la teuf, remettant au lendemain les grands efforts, les grandes décisions, l’âge des choix. Aujourd’hui, il vend de la bouffe pour chien, rêve de rejouer au hockey comme à seize ans, vit avec son père et son fils, une petite vie peinarde et indécise. On pourrait croire qu’il a tout raté.
Et pourtant il croit dur comme fer que tout est encore possible.

Notre avis
Intime, puissant et tendre voilà que le passé s’imbrique dans le présent et l’inverse. On vit, que dis-je on partage la vie des différents protagonistes particulièrement celle d’Hélène à laquelle on s’identifie par certains aspects. Ce livre est une leçon de vie sans fard mais si éclairant. Connemara c’est du grand Nicolas Mathieu !
Pour lire un extrait ou vous procurer le livre Cliquez ici ou Cliquez ici

Azincourt par temps de pluie

A propos du livre

Azincourt, un joli nom de village, le vague souvenir d’une bataille perdue. Ce 25 octobre 1415, il pleut dru sur l’Artois. Quelques milliers de soldats anglais qui ne songent qu’à rentrer chez eux se retrouvent pris au piège par des Français en surnombre. Bottés, casqués, cuirassés, armés jusqu’aux dents, brandissant fièrement leurs étendards, tous les aristocrates de la cour de France se précipitent pour participer à la curée. Ils ont bien l’intention de se couvrir de gloire, dans la grande tradition de la chevalerie française. Aucun n’en reviendra vivant. Toutes les armées du monde ont, un jour ou l’autre, pris la pâtée, mais pour un désastre de cette ampleur, un seul mot s’impose : grandiose !

Notre avis

C’est un bon livre de Jean Teulé, peut-être pas le meilleur. L’auteur s’attache à être précis tout en se laissant quelques latitudes bienvenues. La gouaille des dialogues dérangera certains mais dans l’ensemble cette bataille d’Azincourt, une raclée pour la France, est bien menée par un chevalier amoureux de la langue qu’on affectionne beaucoup. Amateurs de livres sur l’histoire de France à l’attaque ! 
Pour lire un extrait ou vous procurer le livre Cliquez ici ou Cliquez ici

Chef

A propos du livre

Les Promesses, trois étoiles au Guide et une clientèle venue de Singapour, Dubaï ou San Francisco. Un succès retentissant confirmé par le sacre du patron, Paul Renoir, 62 ans, tout juste élu « meilleur chef du monde » par ses pairs. Jusqu’à ce lundi matin, où l’on découvre son corps et le fusil de chasse avec lequel il a mis fin à ses jours. Stupeur. Le monde de la gastronomie est en deuil. Pourquoi ce cuisinier exceptionnel a-t-il choisi d’en finir ?
Juste avant sa mort, une équipe de Netflix était venue tourner un portrait de Renoir. Souvenirs de famille, origine de sa vocation, étapes de son ascension : son récit cache peut-être le secret de son suicide. A moins qu’il ne faille le chercher dans la bataille qui fait rage autour de son héritage. Entre sa veuve, Natalia, le sous-chef Christophe, son fils Mathias et Albinoni, le concurrent sans scrupule, les tensions s’exacerbent. Confrontés au décès soudain de l’ogre, prétendants au trône, conspirations et joute des egos vont se révéler.

Chef, c’est aussi l’histoire de la cuisine française depuis la Seconde Guerre mondiale. Paul a tout appris de sa grand-mère, une amie d’Eugénie Brazier, l’emblématique « mère lyonnaise ». Les femmes ont inventé la gastronomie, avant que les hommes ne se l’approprient et ne la rendent célèbre. Aux côtés des Bocuse, Loiseau ou Ducasse, Paul Renoir accompagne la naissance de la Nouvelle Cuisine dans les années 1970, prémisses à la starisation actuelle des chefs.

Premier grand roman consacré à la cuisine française, Chef peint l’exigence d’un monde macho, violent, où la drogue, l’alcool et le sexe sont souvent les seuls moyens de tenir. En contrepoint, il donne à voir la complicité des brigades et la conscience d’exercer un métier d’artisan et de passion. Un livre de chair et de sang et le portrait d’hommes simples, acharnés à réinventer la magie, la beauté, l’excellence.

Notre avis

Que c’est bon !! Pour avoir assisté à quelques remises d’étoiles le propos est fort bien illustré ! On se délecte à chaque page !

L’auteur met le doigt là où ça fait mal. On pénètre dans ce monde fermé des chefs étoilés tels des marmitons intimidés pour en découvrir les arcanes. Mieux qu’une télé réalité aux accents chantants, ce livre est un régal pour les neurones.
Pour lire un extrait ou vous procurer le livre Cliquez ici ou Cliquez ici

Cœur du Sahel

A propos du livre

Faydé vit dans les montagnes dans l’extrême-nord du Cameroun. Pour que sa mère, ses frères et sa sœur ne soient pas dans le besoin, son beau-père ayant disparu au cours d’une razzia de Boko Haram, la jeune adolescente décide de partir à Maroua, la ville la plus proche, où elle sera domestique. Comme ses comparses, elle devra se faire à sa nouvelle vie, citadine et difficile pour les filles. Mépris de classe, mauvais traitements, viols… Comment Faydé parviendra-t-elle à se frayer son chemin dans un environnement, où son destin semble tracé à l’avance ?

Notre avis

C’est un roman de femmes qu’on aimerait partager avec les hommes. C’est un roman juste à la plume émouvante. L’auteure de Les Impatientes nous transporte au cœur de la société camerounaise, celle des pauvres sur fond de terrorisme et d’inégalité.

Sans pathos, elle raconte à toutes les femmes et nous sensibilise à la vie des africaines qui vivent dans le carcan des traditions et de la ségrégation religieuse. Et malgré tout… l’espoir est bien là. Une lecture éclairante et passionnante.
Pour lire un extrait ou vous procurer le livre Cliquez ici ou Cliquez ici
Envie de lire ? Retrouvez les avis de lecture de la rédaction ici