Crise sanitaire – De nouvelles mesures financières pour aider la filière du livre - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Livres numériques OP All Stars 2020
Livres numériques OP All Stars 2020
maison d edition livre crise sanitaire
Economie du livre

Crise sanitaire – De nouvelles mesures financières pour aider la filière du livre

maison d edition livre crise sanitaireLa crise sanitaire impacte durement l’industrie du livre. De l’auteur au libraire en passant par l’éditeur, les pertes sont immenses.

Plusieurs mesures ont été prises par le gouvernement pour limiter la chute. Pour rappel, le SNE a estimé que le CA des éditeurs a baissé de 60% rien qu’au mois d’avril.

Le gouvernement annonce donc de nouvelles actions pour protéger les acteurs du livre.

Crise sanitaire et livres – Le détail des nouvelles mesures annoncées

1.Un fonds de soutien d’un montant de 25 millions d’euros sera mis en place au niveau du Centre national du Livre (CNL), en lien avec les Directions régionales des affaires culturelles (DRAC), pour permettre aux librairies indépendantes de faire face à leurs difficultés financières. Il sera proposé aux collectivités territoriales et aux associations professionnelles d’abonder ce fonds afin de favoriser la création d’un guichet unique à destination des libraires. Les conditions d’attribution de ces subventions seront fixées prochainement par le CNL et les partenaires invités à participer à ce fond, en lien avec les professionnels.

2. Un fonds de soutien d’un montant de 5 millions d’euros sera mis en place au niveau du CNL, en lien avec les DRAC, pour soutenir financièrement les maisons d’édition réalisant un chiffre d’affaires entre cent mille euros et 10 millions d’euros. Là encore, les collectivités territoriales et les partenaires professionnels seront invités à participer financièrement à ce fonds.

3. L’Etat mobilisera une enveloppe de 12 millions d’euros, répartie sur 2020 et 2021 pour aider les librairies à moderniser leur équipement. L’objectif est de permettre aux librairies, via un fonds géré par le CNL, d’accélérer les investissements de modernisation afin d’améliorer les conditions d’accueil du public mais également générer des gains de productivité grâce notamment à une gestion informatique plus performante. Cette enveloppe de 12 millions d’euros devra également permettre au réseau des librairies indépendantes de mieux organiser leurs plateformes de vente à distance et améliorer leurs performances.

4. Plus de 100 millions d’euros vont être mobilisées par l’Etat auprès de l’IFCIC sous forme de prêts, avec notamment le soutien de la Banque des Territoires. Au sein de cette enveloppe, un montant de 40 millions d’euros sera accessible aux acteurs du livre en fonction de leur besoin.

Au-delà de ces mesures d’urgence, le ministre de l’Economie et des Finances et le ministre de la Culture ont également demandé à leurs services de réfléchir à des solutions facilitant l’expédition d’ouvrages afin de rétablir un cadre concurrentiel équitable au sein de la chaîne du livre.

Le gouvernement a-t-il enfin entendu les demandes faites par les professionnels lorsqu’ils ont écrit à Emmanuel Macron ? L’industrie du livre demandait 500 millions, faites le calcul…