Editis prend des engagements vis-à-vis des libraires

jeunes en librairie
Editis fort de plus de 50 maisons d’édition s’engage auprès des libraires.

Le groupe d’édition a annoncé trois mesures phares pour accompagner les librairies au plus près. L’objectif est de les soutenir pour faire face aux nouveaux défis.

Editis s’est donc engagé sur plusieurs axes. Premièrement, aucune librairie ne sera rémunérée en dessous de 36% à compter du 1er juillet 2022.

Deuxièmement, les commandes seront disponibles partout en France en 24h. Le groupe note qu’un « plan ambitieux de modernisation est en cours, et ce service sera mis en place progressivement en 2022 pour une finalisation courant 2023 ».

Troisièmement, les conseils des libraires seront encore plus visibles sur le web. L’entreprise mettra à la disposition des libraires des solutions digitales, des contenus et des budgets, pour accroître leur influence sur leurs médias sociaux.

Ces mesures sont bien accueillies par le Syndicat de la Librairie Française. Guillaume Husson, délégué général du SLF a déclaré : « Nous nous félicitons de cette mesure […] Ces 36% correspondent à une revendication très ancienne des libraires. C’est ce qu’on appelle notre Smic à nous, c’est-à-dire le minimum pour vivre de notre métier. »

MAJ : Nous apprenons que Gallimard et le Groupe Madrigall prennent le pas de la garantie minimale promise par Editis.