Festival d’Angoulême – Chiffres clés 2019 pour la BD en librairie indépendante - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

manga generique coronavirus
Economie du livre

Festival d’Angoulême – Chiffres clés 2019 pour la BD en librairie indépendante

librairie bd festival angouleme

A quelques jours du lancement du Festival de la bande dessinée d’Angoulême, Le SLF et l’Observatoire de la librairie ont publié les chiffres concernant le 9ème art. 

La BD se porte plutôt bien dans les librairies indépendantes. Le secteur de la bande dessinée représente, en 2019, 14% du CA des librairies indés. La bande dessinée se place derrière la littérature générale, les livres pour la jeunesse et les sciences humaines).

Comme en 2018, la plus forte progression (hors livre scolaire) sur 2019 est réalisée en bande dessinée. Le SLF enregistre +7,4% (+6,3% en 2018 sur un marché atone, +6,2% en 2017 sur un marché en légère récession).

Les performances d’Astérix n’expliquent pas tout, puisque si on retire ces bestsellers, la BD enregistre une hausse de +6%.

 

Des ventes importantes et le manga en bonne place

En 2019, 41 143 titres de bande dessinée distincts ont été achetés en librairie indépendante (+3,3%).

55% des ventes (en valeur) de BD correspondent à des nouveautés de moins d’un an.

De plus, 11% ont entre 1 et 2 ans et 34% sont parues depuis plus de 2 ans.

C’est le manga (+16,4%) et la bande dessinée pour la jeunesse (+14,5%) qui évoluent le plus favorablement.

Ces chiffres sont encourageants, gageons que les statistiques que va nous dévoiler GfK dans quelques jours seront du même acabit.

Lire d’autres articles sur l’industrie du livre