Cyberharcèlement – Quelle connaissance de la sécurité en ligne pour les ados, parents enseignants ?

etude cyberharcelement tiktok
TikTok et OpinionWay ont réalisé une étude sur le niveau de connaissance des adolescents, parents et enseignants de la sécurité en ligne.

Premier constat, 90 % des adolescents interrogés déclarent connaître le sujet, de même que 81 % des parents et 87 % des enseignants interrogés. Et pourtant…

Le cyberharcèlement et autres dangers

Le cyberharcèlement se place en tête des préoccupations pour 94 % des adolescents, 87 % des parents et 94 % des enseignants. Il est aussi considéré comme le risque le plus préoccupant pour les adolescents (74 %), leurs parents (90 %), et leurs enseignants (91 %) qui le connaissent.

De même, les défis stupides et dangereux inquiètent les parents (75 %) et les enseignants (79 %). Les adolescents ne se sentent concernés qu’à 43%.

Ces deux problématiques laissent les parents démunis. En effet, Près de 48% des parents ne savent réagir face à ces sujets.

Pour les sondés, les plateformes numériques ont un rôle important à jouer pour combattre ces fléaux. C’est ce que pensent 60 % des adolescents, 55 % des parents et 57 % des enseignants interrogés.

Agir pour aider les adultes et les ados

Pour TikTok il est urgent d’agir. La plateforme qui touche principalement des ados, a mis en place plusieurs garde-fous.

Parmi ces mesures, il y a la mise en place de notifications lorsqu’un post de harcèlement est détecté. Le réseau propose aussi des outils pour aider les parents à mieux comprendre l’appli.

Le réseau social a mis à jour de nouvelles mesures de sécurité. Il a aussi invité des influenceurs à discuter de ces sujets avec des tuto etc. et poursuit les clarifications de ses CGU.

A travers ces initiatives, TikTok souhaite aider les adolescents à devenir les acteurs à part entière de leur sécurité en ligne.
Et le chemin est encore long ! Pour exemple : 91 millions de vidéos violentes ont été supprimées par les administrateurs au cours du troisième trimestre 2021pour infraction aux Règles Communautaires.

Découvrez aussi e-junior ici et Faminum ici pour trouver des solutions à la sécurité en ligne.