Etude – Les français et le métavers perception et compréhension

metavers

Selon l’étude de Cision, le metaverse a véritablement commencé à intéresser les médias et les socionautes en septembre 2021 au niveau mondial.

Le metaverse (ou métarvers) est associé principalement au gaming et Nfts- et en octobre en France avec le lancement du metaverse de Facebook et l’annonce de Mark Zuckerberg.

Mais qu’est-ce que le ou les métavers et quelle est la perception de ce concept par les français ?

Petite définition des métavers

Avant d’entrer dans le détail, voici une petite définition simple sur le sujet.

Les métavers sont des univers virtuels entièrement numériques connectés au monde réel. Ils permettent d’interagir avec d’autres personnes. Il est possible d’y pratiquer les mêmes activités que dans le monde réel.

La volonté est affichée, les métavers ont pour objectif de transformer notre société. Qu’en pensent les français ?

L’Ifop a mené l’enquête pour Talan (groupe de conseil en innovation et transformation) en interrogeant la population française.

L’idée des metavers chez les Français

Le concept est connu chez 41% des 18 – 49 ans. Ils en ont “entendu parler”.

60% des sondés considèrent que c’est avant tout un moyen de se divertir.

54% des Français considèrent que c’est un moyen de s’évader du réel.

Et, 58% pensent que ce sont les musées qui devraient prioritairement être présents dans le métavers.

Crainte ou envie d’y entrer ?

Ces univers parallèles et les concepts qui en découlent suscitent des craintes chez 75% des français. L’Ifop va plus loin en expliquant que plus on connait le sujet moins ont le craint.
Il faut reconnaitre que pour la majeure partie des gens, il est difficile de définir et de comprendre ce que sont les metavers et ce que ça implique.

Talan explique : « Moins les personnes connaissent ce type d’univers, plus cela suscite de l’inquiétude. Il faut donc faire preuve de pédagogie afin que les Français perçoivent mieux le potentiel lié à cette évolution sociétale. »

Quid de Facebook / Meta ?

Facebook s’est positionné de façon claire sur le sujet allant même à rebaptiser la société Méta. Le message est-il passé ?

Il semblerait que non. Seuls 15% des Français sont favorables à ce que leur compte Facebook soit associé à des profils numériques dans les métavers.

Et, 74% des répondants ne font pas confiance à Facebook pour créer et gérer un métavers.

Pour Thibault Ducray, directeur général de Talan en charge des Labs, cette réaction est «normale». Pour lui, il faut premièrement faire de la pédagogie et deuxièmement imaginer des univers responsables.

Il explique : « Les métavers sont une évolution naturelle des réseaux sociaux grâce à la convergence des technologies. ». T. Ducray poursuit : « Qu’on ne s’y trompe pas, c’est des utilisateurs que viendront les usages réels ce qui sera un véritable challenge pour les acteurs du numérique. Nous devons donc créer les conditions nécessaires pour que la technologie soit véritablement au service de l’humain. A ce titre, nous collaborons avec les acteurs de la filière afin que ces métavers puissent se développer de manière responsable. »

Métavers la confiance envers qui ?

Alors à qui les français feraient-ils confiance pour pénétrer dans ces univers virtuels en autorisant la conservation des données personnelles? Les réponses sont étonnantes. La banque est citée en premier (38%). Les institutions publiques sont en seconde position (25%). Viennent ensuite les GAFAM.

Voir d’autres chiffres dans l’infographie ci-dessous

français et metavers