Les ventes de smartphones en baisse pour la première fois en Chine - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Huawei p smart bon plan
Etudes

Les ventes de smartphones en baisse pour la première fois en Chine

Chine ventes 2017 de smartphones en baisse

La Chine voit pour la première fois ses ventes de smartphones diminuer.

2017 aura été une année charnière mais certains constructeurs comme Huawei s’en sortent très bien. 

Le marché chinois des smartphones est arrivé à saturation. D’après les derniers relevés de Canalys 2017 n’aura pas été une bonne année.

Les ventes de smartphones ont baissé pour la première fois depuis 2009 dans le pays.

459 millions de smartphones en ont été écoulés en Chine. Cela peut paraître colossal mais les ventes sont en recul de 4% par rapport à 2016.

Le quatrième trimestre est en grande partie responsable de cette chute. Les ventes ont baissé de 14% sur cette période comparé à 2016 avec moins de 113 millions d’unités.

Chine – Huawei empereur des smartphones

L’année n’a pas été mauvaise pour tout le monde. Huawei nage à contre-courant.

Huawei est le premier vendeur dans le pays. Ses ventes ont progressé de 9%. La compagnie a enregistré le meilleur trimestre de son histoire en Chine.

Elle a vendu 24 millions de smartphones au quatrième trimestre 2017 et 90 millions sur l’ensemble de l’année.

Les marques internes Nova et Honor ont su s’imposer face à la concurrence des petits constructeurs comme Meizu et Gionee.

Canalys relève que Huawei doit cependant faire attention à un risque de cannibalisation avec Honor. 

OPPO et Vivo ont souffert au quatrième trimestre. Leurs ventes ont baissé respectivement de 16% et 7% avec 19 et 17 millions de smartphones écoulés.

Leurs ventes ont ralenti plus rapidement que prévu. Ils affichent cependant une progression à deux chiffres sur 2017. 

Apple a réussi à prendre la quatrième place à Xiaomi avec 13 millions d’iPhone en Q4 2017.

Chine – la survie des constructeurs en question

De nombreux constructeurs ont tout misé sur le marché chinois. La saturation et le ralentissement des ventes fait craindre pour leur survie.

Ce déclin va affecter leur réserve de cash et la possibilité de se développer à l’international.

OPPO a senti le vent tourné et a déjà annoncé son intention de s’implanter en Europe.

En 2018, Lenovo va se recentrer sur le marché chinois ce qui va encore plus aggraver la concurrence.

Canalys estime qu’une lourde menace pèse sur des petits constructeurs comme Meizu et Gionee.