Les ventes d’ebooks en baisse pour les grands éditeurs britanniques - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

hachette ventes livres numériques Q1 015
Etudes Infos Ebooks

Les ventes d’ebooks en baisse pour les grands éditeurs britanniques

hachette ventes livres numériques Q1 015
Comme on s’y attendait la hausse des prix des livres numériques impacte fortement les grands éditeurs. Aux USA la baisse des ventes est significative, les grands éditeurs britanniques constatent également une désaffection du livre numérique et les chiffres s’en ressentent. 

C’est la première fois qu’on note un ralentissement des ventes d’ebooks en Grande-Bretagne. Cette baisse concerne les Big 5 : Simon & Schuster, Penguin Random House, Hachette, HarperCollins et Pan Macmillan.

Le chiffre d’affaires de chacun de ces géants a diminué dans le secteur numérique : – 0,4 % chez Penguin Random House, -4.7% pour HarperCollins, -7.7% pour Pan Macmillan -03% pour Simon & Schuster et -1.1% pour Hachette.
La baisse globale est de 2.4% pour les Big 5 à 47.9 millions d’exemplaires vendus.

Toutefois, les experts estiment que cette baisse est en deçà des prévisions initiales.
Un segment n’est pas comptabilisé, il s’agit de l’autoédition qui tire les ventes vers le haut. Les auteurs indépendants ont choisi de pratiquer des prix bas préférant faire du volume. Les Big 5 ont quant à eux choisi le modèle d’agence, qui a eu pour effet d’augmenter de façon importante le prix du livre numérique.

The Bookseller estime que les Big Five ont 56% de part de marché sur le livre imprimé, et un pourcentage équivalent sur le livre numérique. En ajoutant la part des autoédités et des autres éditeurs, 85.5 millions d’ebooks se seraient vendus en UK en 2015.

Le média professionnel va plus loin et estime que la combinaison du papier et du numérique pourrait équivaloir à 276.2 millions d’exemplaires vendus en 2015. Ce chiffre signifierait que les ventes ont augmenté de 2.9% (en 2014 les estimations étaient de 268.5 millions d’exemplaires vendus). Le numérique représenterait donc, 30.9% des ventes globales.