5 questions à I-Kiosque : les ebooks à 360 degrés - Page 2 sur 2 -

Economie du livre Interviews

5 questions à I-Kiosque : les ebooks à 360 degrés

 

Google eBooks va favoriser l’émergence d’une véritable offre numérique

Que pensez-vous de l’arrivée de Google eBooks et d’Amazon en France ?    

Du bien, évidemment !
Pour ce qui concerne Google, son  arrivée a pour principale vertu d’accélérer énormément l’émergence d’une véritable offre numérique. En effet, l’arrivée d’un tel acteur et le buzz provoqué par l’accord signé avec 
Hachette Livre oblige tout le monde à accélérer la mise en œuvre de sa propre stratégie. Sont concernés :
– les libraires qui, face à ce géant, doivent imaginer très rapidement des offres pertinentes
– les éditeurs qui doivent rapidement s’interroger quant à leur démarche : quel fonds, quelle solution de numérisation, quid de la distribution…
   

Et nous pensons que I-Kiosque a bien des arguments en sa faveur tels que :
– la proximité et la taille : une structure indépendante et à taille humaine
– la non-exclusivité et une couverture complète du marché
– la qualité de notre offre de retro conversion qui permet d’accéder en même temps à la vente sur les supports de type ebook readers E Ink (Kindle), Smartphone, iPad, ordinateurs et surtout autorise la rediffusion du titre en impression à la demande à l’unité (en mode texte et pas en mode image comme Google eBooks).

Quant à Amazon, dès qu’ils seront officiellement présents en France avec l’offre Kindle, alors I-Kiosque pourra mettre en vente tous ses ouvrages disponibles en mode texte sans coût pour les éditeurs distribués. Nous serons donc ravis d’avoir ce nouveau canal de ventes prometteur pour le marché français.    

Quels sont les trois conseils que vous donneriez à un éditeur qui voudrait se lancer dans le numérique ?    

Le premier conseil que nous pouvons leur donner est de nous contacter très vite !
En effet, la mise en place d’un fonds de livres numériques prend du temps et il est important de commencer dès maintenant la conversion et la création des
fichiers Epub .
Notre deuxième conseil pour les éditeurs français est de monter un dossier de demande de subvention auprès du CNL qui est susceptible de financer une partie non négligeable des coûts de conversion. Les critères d’attribution des aides étant plus souples, 2011 est une année charnière car le volume de demandes risque d’être inférieur aux fonds disponibles ce qui ne sera certainement plus le cas en 2012…
Notre troisième conseil est de mettre en place tout de suite une chaîne éditoriale intégrée capable de produire automatiquement le bon format de livre numérique en même temps que l’édition papier.