La presse veut taxer les supports mobiles et les FAI - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Presse numérique

La presse veut taxer les supports mobiles et les FAI

Presse_numerique_ebooks_IDBOOXLes patrons de la presse quotidienne proposent aux candidats à l’élection présidentielle de taxer les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) et les constructeurs de tablettes et de smartphones. L’objectif est de financer la presse numérique en ligne. Selon le Syndicat de la Presse Quotidienne Nationale (SPQN) cette taxe (encore une ! ) rapporterait aux journaux 140 millions d’euros par an.


Denis Bouchez, directeur du SPQN estime : “La presse fait partie des motifs importants de consultation d’Internet sur les appareils mobiles. […] Nous représentons un secteur qui contribue fortement à l’émergence de l’économie numérique, et nous sommes peut-être celui qui en bénéficie le moins. Il existe des mécanismes de redistribution pour le cinéma et la musique, mais rien pour la presse. Or, nous sommes un secteur qui relève de l’intérêt général de la démocratie.”
Plutôt que de taxer une nouvelle fois le consommateur, car ce sera lui qui devra une fois de plus contribuer au paiement de la taxe, il serait peut-être plus sage d’envisager une baisse de la TVA sur la presse en ligne comme cela a été demandé dans le livre vert sur la TVA. En effet, celle-ci est aujourd’hui à 19.6 alors que la presse papier est, pour la plupart des titres de 2.1%. 
 

Consultez notre rubrique Presse numérique

Source : SPQN