Huawei P50 Pro Test – Un smartphone avec un énorme potentiel

Huawei P50 Pro Test - Un smartphone plein de qualités mais sans GoogleLe Huawei P50 Pro a fait un détour par la rédaction d’IDBOOX. On en a profité pour tester ce smartphone haut de gamme pas comme les autres.

Avec ou sans Google, Huawei poursuit son chemin sur le terrain des smartphones premium. Le Huawei P50 Pro est son dernier flagship. Huawei a-t-elle toujours le feu sacré ?

On vous dit tout dans notre test non sponsorisé.

Huawei P50 Pro – Un design qui ne laisse pas indifférent

Le moins que l’on puisse dire c’est que le P50 Pro a un design qui accroche tout de suite l’œil. Il est chic sans être clinquant. Nous, on adore.

A l’avant, on peut admirer un bel écran aux bords recourbés entouré d’un cadre très fin. De l’autre côté, il joue les stars avec une coque dorée brillante. C’est un vrai petit bijou. Le revers de la médaille c’est qu’elle marque beaucoup les traces de doigts.

Deux gros cercles noirs ornent le haut du smartphone. Ils abritent les quatre capteurs photo. Ce module imite les objectifs des vieilles caméras. Il est très visible mais c’est ce qui fait tout le charme du P50 Pro.

Cet îlot s’intègre parfaitement à la coque. Il ressort à peine ce qui lui confère une bonne stabilité.

Le smartphone n’est pas que beau, il offre aussi une prise en main très agréable. Il ne fait que 8,5 mm d’épaisseur et pourtant on le tient parfaitement grâce à ses bords recourbés à l’avant et à l’arrière. Huawei n’a rien perdu de son savoir-faire.

Un écran hypnotisant

Le Huawei P50 Pro embarque un écran de 6,6 pouces avec les bords recourbés et une résolution de 2700 x 1228 pixels. Cette dalle OLED est parfaitement calibrée. Elle affiche des couleurs éclatantes et des noirs profonds.

Son niveau de luminosité monte à 770 nits. Autant, vous dire que déchiffrer son écran en extérieur n’est pas un problème.

Cet écran bénéficie également d’un taux de rafraichissement de 120Hz adaptatif et d’un taux d’échantillonnage tactile de 300Hz.

Les performances

Le Huawei P50 Pro tourne avec un processeur Qualcomm Snapdragon 888. C’est un des points faibles du smartphone. Le Snapdragon 888 ne manque pas de puissance mais il est coincé en 4G. Huawei est toujours inscrite sur la liste noire des USA et ne peut pas passer à la 5G sur ses smartphones.

Mis à part ce point, le Snapdragon 888 n’a plus à faire ses preuves. Il fait tourner tous les jeux sans problème à condition de télécharger les .apk vous-même sur le smartphone.

L’AppGallery n’est toujours pas très fournie en jeux vidéo. Cependant, si vous êtes un adepte de Fortnite vous n’aurez pas à aller chercher trop loin, un installateur est présent dans le Store de Huawei.

Ce processeur est accompagné par 8Go de RAM et 256Go de stockage non extensibles.

Il faut préciser que le Huawei P50 Pro fonctionne en Europe et en France sous EMUI 12 basé sur Android 11. Il est dépourvu de tous les services Google. Ceux-ci sont remplacés par une panoplie d’applis alternatives comme Petal Maps, Petal Search et dernièrement Curve un système de paiement sans contact NFC. C’est un bon moyen de se sevrer de Google.

L’offre s’élargit avec des applis comme TooGoodTo Go, leboncoin, Booking, Netflix, Instagram, ect. EMUI est agréable à utiliser mais la pub est un peu trop présente surtout dans l’AppGallery.

On a aussi constaté quelques freeze de l’interface par moment mais rien de gênant.

L’autonomie

Le Huawei P50 Pro est alimenté par une batterie de 4360mAh. Elle lui permet de tenir une journée entière sans être un forcené des jeux vidéo. Cette passe de 0 à 100% en 45 minutes grâce à sa recharge rapide 66W. Il faut utiliser le bloc fournit par Huawei pour atteindre cette vitesse.

Vous pouvez aussi passer par la recharge sans fil pour faire le plein du smartphone. Il est compatible avec la charge sans fil 50W.

La photo, sa spécialité 

La photo est un des gros points forts du Huawei P50 Pro. Le smartphone bénéficie d’une nouvelle combinaison de caméras, d’un nouveau moteur de traitement d’image XD Diffusion Pro et la supervision de LEICA.

Ce module photo rassemble un capteur principal de 50MP doublé d’un capteur monochrome de 40MP, d’un ultra grand-angle de 13MP et objectif téléphoto 64MP. 

Huawei montre encore une fois sa maîtrise de la photo. Le P50 Pro réalise des photos splendides de jour. Le capteur principal de 50MP fonctionne en binôme avec le capteur monochrome.

Le résultat est particulièrement convaincant. L’appareil restitue des clichés avec un niveau de détail très élevé et une netteté impressionnante. Les couleurs restent proches de la réalité sans être trop fade.

On note une petite différence dans la gestion de la luminosité entre les photos prises en 50MP et en 12MP. Celles en 50MP sont légèrement plus lumineuses. (Photos en 16MP et 50MP)

Le P50 Pro propose différents niveaux de zooms. Les clichés avec le zoom optique X3,5 sont propres avec un bons niveau de détail. On saute ensuite à un zoom numérique X5 et il peut aller jusqu’à un grossissement X10. Dans les deux cas, il faut prendre son temps et bien stabiliser le smartphone pour faciliter la mise au point sous peine de se retrouver avec des photos floues.

L’Ultra grand-angle se montre efficace. La colorimétrie avec le capteur principal est respectée ainsi que le niveau de luminosité. Les déformations sur les côtés et le sentiment d’aspiration au centre sont limités.

Vous ne serez pas déçus par le mode portrait. L’appareil détecte le moindre petit cheveu. Il effectue des détourages complexes et propres. On ne peut pas régler le niveau de flou mais l’interface propose trois niveaux de zooms et plusieurs effets de flou.

La photo de nuit

Le Huawei P50 Pro ne perd rien de son efficacité quand la nuit arrive. Les couleurs sont vives et contrastées. A noter que le mode nuit force un peu sur la couleur jaune. En contrepartie, l’algorithme supprime le bruit tout en conservant un bon niveau de détails.

Enfin, le P50 Pro ne vous lâchera pas non plus dans des conditions de très faible luminosité. Son système de double capteur photo capte le moindre rai de lumière. On a pu notamment apprécier ses performances lors de l’exposition Cézanne dans le noir complet à l’Atelier de Lumières.

Un dernier mot sur la vidéo. Il tourne en 4K en 30fps ou 60 fps. Son stabilisateur optique d’images élimine efficacement les soubresauts. Le smartphone se paye même le luxe réaliser des vidéo nettes de nuit. 

Ce qu’on en pense

Huawei n’a rien perdu de son savoir-faire. La compagnie excelle toujours dans la conception des smartphones haut de gamme. Le Huawei P50 Pro a tous les arguments pour séduire mais on ne peut s’empêcher de se sentir frustré.

Le smartphone a beaucoup à offrir mais il est bridé par les sanctions américaines. On sent son énorme potentiel.

Si vous cherchez un splendide smartphone, doué en photo et que les services Google ne sont pas une priorité pour vous, le Huawei P50 Pro répondra à vos attentes.
Cliquez sur ce lien pour acheter le Huawei P50 Pro à 1199€ avec Huawei FreeBuds Pro des offerts. 

Huawei P50 Pro – 4G
Ecran 6,6 pouces OLED – 120Hz adaptatif
Définition 2700 x 1228 pixels
Processeur Qualcomm Snapdragon 888
RAM 8Go
Stockage 256Go
Extension Non
Caméras arrières 50MP (f/1.8) OIS + 40MP monochrome (f/1.6)+ UGA 13MP (f/2.2) + téléphoto 64MP (f/3.5) OIS Zoom optique X3,5 – vidéo 4K/60 fps – 720p/960fps
Caméras frontales 13MP (f/2.4)
IP68 Oui
Batterie 4360mAh
Charge rapide 66W + 50W sans fil
Dual SIM NanoSim – Double slot
Lecteur empreintes Sous l’écran
Prise Jack Non
Audio 2 haut-parleurs Dolby ATMOS
Android Android 11 – EMUI12
Dimensions 158,8,2 x 72,8 x 8,5 mm – 195 g

Huawei P50 Pro

1199.00
8.3

Design

9.0/10

Autonomie

8.0/10

Performances

7.5/10

Photo

8.5/10

Pour

  • Design et finitions
  • Ecran OLED 120Hz
  • Charge rapide 66W
  • Qualité photo
  • IP68

Contre

  • Processeur 4G
  • Pas de services Google
  • Autonomie un jour seulement
  • Le prix