Motorola Edge Test – Un smartphone qui en met plein la vue - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Motorola Edge Test - Un smartphone avec une écran aux bords ultra recourbés
Smartphone

Motorola Edge Test – Un smartphone qui en met plein la vue

Motorola Edge Test - Un smartphone avec une écran aux bords ultra recourbésLe Motorola Edge est un ovni dans la galaxie des smartphones du constructeur. Nous avons testé cet appareil à l’écran envoûtant. 

Motorola nous a plutôt habitués ces derniers temps à sortir des smartphones milieu de gamme avec un design robuste mais passe partout. Le Motorola Edge rompt totalement avec la ligne des récents appareils de la marque.

Avec lui Motorola nous montre qu’elle sait aussi faire des smartphones au design ravageur. Il rassemble tous les critères esthétiques du moment et même plus.

Le Motorola Edge a pointé le bout de ses pixels au début de l’été et il a piqué notre curiosité. Découvrez notre test pour savoir s’il est aussi performant qu’éblouissant. 

Un design qui en met plein les yeux 

Le Edge bénéficie d’un design et de finitions soignés. On remarque en premier lieu son écran de 6,7 pouces avec ses bords ultra-recourbés. La dalle va beaucoup loin que sur la majorité des smartphones de ce genre. L’écran se poursuit de chaque côté jusqu’à la moitié de la tranche.

Lorsqu’on regarde le smartphone de face, les bandes noires qui encadrent la dalle deviennent invisibles. Si on rajoute à cela le petit poinçon pour la caméra Selfie, l’écran occupe plus de 95% de la surface avant. L’effet waouh est garanti.

Le constructeur a opté pour un format long et étroit (19,5 :9). Le smartphone offre en contrepartie une bonne prise en main. Il mesure un peu plus de 7 cm de large ce qui permet d’atteindre avec le pouce facilement la majeure partie de l’écran.

Motorola c’est par contre fourvoyé sur l’emplacement des boutons Volume. Ils sont placés beaucoup trop haut. Il faut faire glisser le smartphone dans la main pour les atteindre.

On apprécie à l’arrière, la quadruple caméra qui ne dépasse quasiment pas de la coque ce qui lui permet de rester stable lorsqu’il est à plat. C’est en partie grâce à la relative épaisseur du smartphone qui fait 9,3 mm.

Un écran OLED fluide

Outre la particularité des ses bords très incurvés, l’écran du Motorola Edge est une technologie OLED. Elle lui offre un niveau de contraste élevé et d’un bon niveau de luminosité.

On peut utiliser le smartphone en extérieur sans problème. Le réglage par défaut offre des couleurs très saturées. Un petit tour dans les paramètres aide à obtenir des tons plus naturels et conformes à la réalité.

L’écran bénéficie d’un taux de rafraîchissement amélioré pour augmenter sa fluidité. Il oscille entre le 60Hz et le 90Hz. Motorola n’a pas opté pour du 120Hz mais la différence avec le 60Hz est déjà notable et très appréciable.

Les bords incurvés de l’écran ne sont pas uniquement esthétiques. Ils peuvent aussi servir à déclencher certaines actions. En les effleurant vers le haut ou vers le centre, on peut par exemple déployer le centre de notifications ou une barre d’outils.

Ils s’éclairent également lorsqu’on reçoit un message ou un appel. Ils indiquent aussi le niveau de la batterie lors de la recharge.

Performances – Un processeur qui a fait ses preuves

Un processeur Qualcomm Snapdragon 765 pilote le Motorola Edge. Avec un tel look, on aurait pu s’attendre à un Snapdragon 855 mais Motorola a préféré rester sur dans la gamme de prix des appareils milieu de gamme.

L’efficacité de ce processeur n’est plus à prouver. Avec 6Go de RAM et 128Go de stockage. Cette capacité est même extensible via microSD.

Le jeu Call of Duty Mobile se lance automatiquement avec des graphismes au niveau moyen et une fréquence d’images élevée. Vous pouvez passer les graphismes en définition élevée. Le jeu est parfaitement fluide et ne souffre d’aucune saccade même au plus fort des combats.

Une bonne autonomie et une recharge semi-rapide

Le Motorola Edge embarque une batterie de 4500mAh. Avec un usage classique et modéré, réparti entre internet, les réseaux sociaux, de la vidéo et un peu de jeu vidéo, il tient une quinzaine d’heures.

L’autonomie s’étendra à un peu plus d’une journée si vous faites l’impasse sur les jeux vidéo. Une séance de jeu de Call of Duty de 15 minutes consomme 5% de batterie.

Il faut noter que ce test a été réalisé avec le taux de rafraîchissement réglé en automatique. Si vous laissez l’écran en 60Hz, le smartphone gagnera quelques précieuses heures de répit.

On en arrive au point qui fâche. Le Motorola Edge est sensé être compatible avec la charge rapide mais d’une autre époque. Il faut comprendre avec la charge rapide 18W.

Il faudra vous armer de patience avant de voir apparaître le magique 100% à côté de la batterie. Vous ne le verrez s’afficher que 2h59 après avoir branché la prise sur le secteur. Aujourd’hui, cela paraît une éternité. 

Les derniers % sont récoltés au compte goutte. Le 100% se mérite. Voilà un petit aperçu de ce qui vous attend : 2h25 / 95%, 2h40 / 98%, 2h46 / 99%, 2h59 / 100%.

La photo – Quatre capteurs photos

Le Motorola Edge est doté d’une quadruple caméra. On trouve à l’arrière un module qui regroupe un capteur principal de 64MP avec une ouverture de f/1.8. Il est accompagné d’un ultra grand-angle de 16MP (f/2.2), d’un zoom optique X2 de 8MP (f/2.4) et d’un capteur de profondeur pour les portraits.

Le capteur principal permet de prendre des photos avec une résolution de 12MP ou 16MP Quad pixel, correspondant à des capteurs de 64MP et 48MP. Le Motorola Edge s’en sort très bien avec les photos de jour. Les couleurs sont proches de la réalité avec des contrastes marqués. Les teintes sont légèrement plus vives en 16MP.


Les clichés perdent par la même occasion une partie de leurs détails sous l’effet d’un lissage un peu trop agressif. Cette différence devient visible uniquement lorsque qu’on zoome à 100% dans la photo. 

Vous pouvez voir la différence ci-dessous en 48MP et 64MP. 

 

Ultra grand-angle, zoom optique et portraits au menu

De manière générale, on constate une différence dans le traitement des photos en fonction des capteurs utilisés. Le rendu des couleurs mais aussi la luminosité diffèrent d’un mode à l’autre.

L’ultra grand-angle contient bien les déformations de l’image sur les côtés. Avec lui, les couleurs sont beaucoup plus prononcées.

Le zoom optique X2 montre vite ses limites. Les détails sont balayés et une grosse quantité de bruit apparaît dès qu’on agrandit la photo. Le rendu devient vite flou si on ne stabilise pas le smartphone.

Il n’y a pas de zoom hybride et au delà on passe directement en numérique avec une perte plus importante de définition. 

Le Motorola Edge n’est pas doté d’un objectif macro mais il est possible se rapprocher au plus près du sujet pour admirer la face cachée du monde qui nous entoure.

Le mode Portrait se révèle très efficace. Il effectue des détourages propres avec un flou d’arrière plan bien marqué. Vous pouvez régler le niveau de l’effet Bokeh au moment de prendre la photo et à posteriori.

Le capteur frontal de 25MP nous a moins convaincu les découpages restent propres mais les couleurs sont beaucoup trop forcées et on ressemble vite à une fraise Tagada.

La photo de nuit

Le Motorola Edge peine vraiment quand la lumière du jour commence à baisser. Les photos de nuit ne sont pas son point fort. Le Motorola Edge ne voit même quasiment rien.


Le mode Nuit vient à sa rescousse. Il fonctionne uniquement avec le capteur principal de 64MP. Il fait un peu mieux mais il ne se révèle malheureusement pas beaucoup plus efficace.

Grâce à ce mode le smartphone capte un peu plus de lumière mais il n’arrive pas à éclairer les zones plongées dans le noir. Le bruit envahit rapidement les photos quelque soit le mode sélectionné.


Le Motorola Edge reprend un peu son souffle quand une source de lumière externe vient l’aider. Il se sent plus à son aise en milieu urbain ou en intérieur.

Le mode Nuit ne se révèle pas non plus très réactif. Il faut rester de nombreuses secondes immobiles pour produire des photos nettes.

Ce qu’on en pense

On ne va pas bouder son plaisir, le Motorola Edge est un splendide smartphone qui en met plein les yeux. Il est bien équilibré et consensuel. Il ne souffre d’aucun défaut majeur.

C’est un smartphone milieu de gamme avec l’apparence d’un appareil premium. Design, endurance, performances, capacités photo, le Motorola Edge répond à tous les besoins sans faillir.

Pour ne rien gâcher, la prise en main est facile et rapide grâce à la très légère surcouche Motorola.

Le seul gros reproche qu’on pourrait lui faire est la qualité de ses photos de nuit et sa vitesse de recharge. Passé le premier effet Waouh, le Motorola Edge reste un smartphone qui ne déçoit pas. Pour ne rien gâcher, il est vendu au moins cher à 539€.

Cliquez sur ce lien pour acheter le Motorola Edge Cliquez ici ou Cliquez ici

Motorola Edge
Ecran 6,7 OLED 90Hz – ratio 95%
Définition 2340 x 1080 pixels Full HD+
Processeur Qualcomm Snapdragon 765G – 5G
RAM 6Go DDR4
Stockage 128Go UFS 2.1
Extension Oui
Caméras arrières 64MP + 16MP ultra grand-angle + 8MP Zoom optique X2 + Catpteur profondeur 2MP – vidéo 4K / 30fps
Caméras frontales 25MP
IP68 IP54
Batterie 4500mAh
Charge rapide 18W
Dual SIM Dual NanoSim
Lecteur empreintes Sous l’écran
Prise Jack Oui
Connecteur USB-C
Android Android 10
Dimensions 161,6 x 71,1 x 9,29 mm – 188 g

Motorola Edge

539.00
7.9

Design

8.5/10

Autonomie

7.5/10

Performances

8.0/10

Photo

7.5/10

Pour

  • Design et finitions soignées
  • L’écran
  • Quadruple caméra polyvalente
  • La prise audio jack

Contre

  • La photo de nuit
  • La recharge lente