Samsung Galaxy A50 test - Un bon milieu de gamme mais perfectible - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Samsung Galaxy A50 Test - un smartphone perfectible
Smartphone

Samsung Galaxy A50 test – Un bon milieu de gamme mais perfectible

Samsung Galaxy A50 Test - un smartphone perfectibleLe Galaxy A50 est le nouveau fer de lance du milieu de gamme chez Samsung. Il symbolise la refonte de la stratégie de la firme coréenne.

Successeur du Galaxy A7, le A50 se démarque par de nombreuses nouveautés. On a testé le smartphone. Voici ce qu’on en pense. 

Le marché milieu de gamme des smartphones est de plus en plus encombré. Samsung réussit généralement à tirer son épingle du jeu sur ce créneau grâce à des appareils bien équilibrés. 

On a testé le Samsung Galaxy A50 pour voir s’il peut s’imposer face à des concurrents à la fiche technique de plus en plus premium.

Un design sobre avec des finitions parfaites

Le Galaxy A50 possède un grand écran avec encoche, un lecteur d’empreintes sous l’écran ou encore un triple capteur photo. Samsung a mis du temps à se décider mais elle est passée à l’encoche comme ses camarades.

Elle offre au A50 un écran Super Amoled de 6,4 pouces avec une surface de plus de 85%. Le reste de l’espace est occupé par de fines bordures mise à part celle du bas. Elle demeure très présente avec ses 0,5 cm.

Dans l’ensemble, le design est sobre, élégant avec des finitions parfaites. On n’en attendait pas moins de Samsung.

Le Galaxy A50 offre une bonne prise en main et il est surtout très léger. Il ne pèse que 166 g. On peut juste lui reprocher sa coque en plastique qui adore les traces de doigts.

Un lecteur d’empreintes sous l’écran capricieux

Le lecteur d’empreintes ne se trouve plus sur la coque arrière ni même sur le côté. Il passe sous la dalle. Samsung a choisi un capteur optique moins cher que celui à ultrasons du Galaxy S10.

Il s’avère bien moins précis et réactif que son homologue. Il faut laisser son doigt appuyé entre 2 à 3 secondes pour déverrouiller l’appareil. N’oubliez pas non plus de nettoyer l’écran pour obtenir le précieux sésame.

Lorsque vous enregistrez votre empreinte, pensez à positionner votre doigt de la même façon que lorsque vous tiendrez le A50 dans la main pour le débloquer. Le lecteur aura moins de ratés par la suite.

Au final, ce n’est pas vraiment un argument en sa faveur. Optique ou à ultrasons, il faut avouer que cette technologie n’a pas encore réussi à nous convaincre. 

Un mot rapide sur ses performances. Le processeur Exynos 9610 et les 4Go de RAM, lui assurent une puissance suffisante pour faire avaler tous les gros jeux 3D sans broncher. PUBG Mobile tourne avec les détails à fond sans ralentissement. 

Des efforts à faire sur la photo

Le Samsung Galaxy A50 peut se vanter de posséder une triple caméra à l’arrière. Elle ne dépasse quasiment pas de la coque.

Ce module rassemble un capteur photo principal de 25MP (f/1.7), un capteur de 5MP (f/2.2) pour gérer les effets de profondeur et un grand-angle de 8MP (f/2.4).

Ils sont assistés par une IA pour la reconnaissance de scènes que vous pouvez désactiver à tout moment.

Le Galaxy A50 opère un gros traitement à posteriori sur le rendu des photos. Ce que l’on voit sur l’écran est souvent très éloigné du résultat final.

On a par exemple constaté une faiblesse avec les environnements trop clairs ou en plein soleil. Les photos sur l’écran ont tendance à paraître surexposées.

Heureusement, les algorithmes concoctés par Samsung corrigent ça en un tour de main. Le voile blanc disparaît sur la photo finale.

Autre originalité pour Samsung, les couleurs ne sont pas forcées. C’est rare chez pour le mentionner.

Le Samsung Galaxy A50 a plus de mal quand tombe la nuit. Lorsqu’on zoom dans les photos, on constate une grosse perte de qualité. Le traitement logiciel se révèle trop agressif. Il lisse un maximum les images pour supprimer le bruit. 

Le capteur grand-angle se révèle efficace. On aperçoit à peine les déformations sur les côtés.

La gestion des flous d’arrière plans est plus aléatoire. Il faut s’y reprendre à plusieurs fois pour avoir un détourage correct. Dans certains cas on constate une sorte de halo flou autour des sujets pour gommer les irrégularités.

Si vous avez de la chance l’IA fait ses calculs et le détourage des cheveux peut s’avérer plus précis sans pour autant être parfait.

De l’autre côté du smartphone, le capteur frontal de 25MP applique la même technique sur le mode portrait avec les mêmes résultats.

Un champion de l’autonomie

L’un des points forts du Galaxy A50 est sans aucun doute son autonomie. Il cache sous sa coque une batterie de 4000mAh. Inutile d’emmener le chargeur partout avec vous. Elle tiendra plus d’une journée si vous restez raisonnable sur les jeux vidéo.

En streaming vidéo, elle descend sous la barre des 12 heures. C’est plus qu’honorable. Samsung a fait un effort la batterie est compatible charge rapide 15W. Elle passe de 0 à 100% en un peu mois de 2 heures.

Un bon milieu de gamme mais des points à revoir

Le Samsung Galaxy A50 s’avère au final un smartphone équilibré qui a de la ressource. Il a de quoi séduire dans la jungle du milieu de gamme. On citera notamment son autonomie, son écran, ses performances ou son design.

Il n’est pourtant pas exempt de défauts. Hélas ce qui aurait du être ses points forts se révèlent être ses faiblesses. Le lecteur d’empreinte sous l’écran est capricieux.

On est aussi un peu déçu par la triple caméra. Le smartphone doit encore faire des efforts sur la photo. Le Galaxy A50 peut faire de très belles photos mais il faut être patient et apprendre à le maîtriser.

C’est dommage Samsung pourrait corriger plusieurs de ses défauts avec une petite mise à jour.

Le Samsung Galaxy A50 est vendu à 349€ cliquez sur ce lien pour la version noire ou sur ce lien pour le Galaxy A50 bleu.

Ecran 6,4 pouces Super AMOLED
Définition FHD+ 2340 x 1080 pixels
Processeur Exynos 9610
RAM 4Go
Stockage128 64Go
Extension microSD
Caméra arrière 25MP + 8MP + 5MP
Caméra frontale 25MP
Flash LED arrière
Batterie 4000mAh
Charge rapide oui 15W
Dual SIM  oui
Lecteur empreintes optique sous l’écran
Prise Jack oui
Connecteur USB-C
Android Android 9
Dimensions 158,5 x 74,7 x 7,7 mm – 166 g