Samsung Galaxy Z Fold 3 Test - Un smartphone pliable aux multiples talents - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Smartphone

Samsung Galaxy Z Fold 3 Test – Un smartphone pliable aux multiples talents

Samsung Galaxy Z Fold 3 Test - Une expérience riche et uniqueNous avons testé le Samsung Galaxy Z Fold 3 pendant plusieurs semaines. Voici notre retour d’expérience sur ce smartphone pliable unique. (test non sponsorisé)

Le Samsung Galaxy Z Fold 3 est un smartphone atypique par sa forme et son concept. Entre le smartphone et la tablette, il ne s’utilise pas comme un appareil classique. Il change complètement nos habitudes et ouvre de nouvelles perspectives.

Nous n’allons pas faire un test avec un schéma classique mais plutôt vous donner nos impressions sur ce qu’il apporte de nouveau.

Samsung Galaxy Z Fold 3 – Un design hors des sentiers battus  

On doit vous avouer que les précédents smartphones pliables de Samsung ne nous avaient pas laissés un souvenir impérissable. Avec le Galaxy Z Fold 3 c’est une autre histoire. Il sort de l’ère prototype et impressionne dès qu’on ouvre la boite.

Pour ceux qui ne sont pas coutumiers de cette gamme de smartphones, rappelons que le Z Fold 3 est doté de deux écrans. Le premier est un écran AMOLED classique de 6,2 pouces et le deuxième est une dalle AMOLED pliable qui se referme sur elle même comme un portefeuille. 

La contrepartie à cette exubérance est un poids et une épaisseur en dehors de la norme. Fermé, il atteint 15,9 mm sans les caméras et il pèse 271g. Samsung a fait des efforts mais ça reste lourd et volumineux.

Vous ne pourrez pas le mettre dans la poche de votre chemise (Pour ça il faut regarder du côté du Galaxy Z Flip 3). Il prendra plutôt sa place dans un sac avec une coque de protection de préférence. Elle n’est malheureusement pas fournie dans la boite.

Cette protection évitera également de le faire tomber car il a tendance à vouloir s’échapper et à glisser facilement des mains.

Pour le reste, rassurez-vous les défauts de conception des premiers Fold sont un mauvais souvenir. Samsung a retenu la leçon. Un cadre solide entoure l’écran pliable et les charnières discrètes sont parfaitement intégrées à la coque. Il n’y a quasiment plus aucun espace.

D’ailleurs, le Galaxy Z Fold 3 est certifié. IPX8. Il résiste à l’eau (douce de préférence) mais pas à la poussière. Evitez de l’amener à la plage, un grain de sel ou de sable pourrait se glisser dans les interstices. Compte tenu de l’étroitesse de son écran extérieur, il reste utilisable d’une seule main mais son poids vient vite se rappeler à nous.

Trois smartphones en un

La forme particulière du Z Fold 3 et ses deux écrans permettent de l’utiliser de différentes façon. On le laissera fermé lorsqu’on est pressé. Il se manipule comme un smartphone normal. Le lecteur d’empreintes est sur le côté pour le déverrouiller. Il est cependant un peu lourd. 

De toute façon, notre instinct nous pousse à l’ouvrir. La transformation est immédiate. On le tient à deux mains comme une petite tablette et le poids est beaucoup mieux réparti. 

Il devient tout à coup fin et beaucoup plus léger. L’ouverture est agréable.  On le manipule facilement mais certaines tâches restent difficiles à exécuter comme prendre des photos.

Véritables Transformers, le Galaxy Z Fold 3 vous offre une autre possibilité. Il peut être ouvert à moitié avec les écrans à angles droits. Le mode Flex fait le reste et adapte l’interface. Dans cette position, le smartphone est beaucoup plus facile à prendre en main. 

Deux écrans sinon rien

On ne reviendra pas sur la qualité de ces deux écrans AMOLED 120Hz. On parlera ici de leur forme et de ce que ce binôme apporte. Le smartphone a le droit à un vrai écran en façade qui permet de l’utiliser sans avoir besoin de l’ouvrir en permanence.

Le format n’est pas habituel. Il arbore une diagonale de 6,2 pouces mais il est très étroit. Ca surprend au premier allumage mais on s’y fait rapidement. Il y a assez de place pour utiliser toutes les applications sans s’abimer les yeux. On peut même jouer sur cet écran sans aucun problème. 

Cependant, comme dit plus haut, la tentation est grande et on a plutôt le reflexe de le déplier pour profiter de son grand écran. L’effet waouh est présent à chaque fois. 

La diagonale de l’écran pliable atteint 7,6 pouces. Il offre l’expérience d’une petite tablette sans l’encombrement.

On ne ressent pas du tout l’effet plastique quand on le touche. Sa résistance au touché semble avoir été renforcée par rapport au précédent modèle. Il faut quand même le manier avec prudence car il reste plus fragile qu’un écran classique.

Ces deux écrans ont également la particularité d’être connectés. Les applis sautent d’un écran à l’autre sans avoir besoin de les rouvrir.  

Si vous ouvrez l’écran pliable, vous retrouverez la page internet que vous étiez en train de consulter sur l’écran extérieur. C’est aussi valable pour l’appareil photo, la galerie, et autres. Les écrans sont connectés.

La première caméra sous l’écran Samsung

Outre le fait d’être pliable, cette dalle possède une autre particularité. Le Galaxy Z Fold 3 est le premier smartphone Samsung avec une caméra sous l’écran. Elle n’est pas complètement invisible mais elle sait se faire discrète.

On distingue plus ou moins ses contours en fonction de la luminosité et des couleurs. Plus l’écran est sombre et plus elle apparaît.

Pas d’inquiétude, on ne la remarque plus quand on joue on quand on regarde une vidéo. C’est la première génération de caméra sous l’écran chez Samsung et on sent qu’elle s’améliorera sur les prochains modèles.

Est-ce qu’elle apporte un plus par rapport à une caméra dans une encoche ? Nous dirons oui car c’est un vrai plaisir de profiter de cet écran à 100%. Pour la qualité des photos avec cette caméra nous vous en parlerons dans un article dédié à la photo.

Le plaisir d’un grand écran 

Le Galaxy Z Fold 3 est taillé pour les loisirs et le travail. Regarder une vidéo sur son grand écran 120Hz est un vrai plaisir. La vidéo s’étale sur l’écran pliable AMOLED de 7,6 pouces et ça claque. On en prend plein les yeux.

Mis à part l’effet « Show off », le Z Fold 3 a des fonctions qui permettent de satisfaire tout le monde. On peut respecter le format 16:9 des vidéos avec des bandes noires en haut et en bas mais on peut aussi afficher la vidéo sur toute la surface. Il suffit d’élargir la vidéo avec deux doigts et c’est fait.

La pliure au centre ne gêne pas le visionnage. Elle provoque un petit reflet. Il faut tenir le smartphone dans un certain angle pour qu’elle disparaisse. On l’oublie rapidement. 

L’expérience est encore plus immersive avec les jeux vidéo. La taille du smartphone demande un peu d’agilité pour le tenir et trouver la bonne position. Dans un jeu comme Call of Duty Mobile, les commandes sont dans le bas de l’écran, il faut donc placer ses mains très bas pour les atteindre.

Les haut-parleurs sont placés de chaque côté de la coque sur la partie double-écran. Ils produisent un son spatial puissant et surtout on ne les masque pas quand on tient le smartphone. En contrepartie, on pose les doigts sur les caméras. Un petit nettoyage s’impose donc à chaque fois pour garder les objectifs propres.

Cette partie du smartphone a également tendance à chauffer. On le ressent après 20 minutes de jeu. 

Un smartphone puissant

Avec sa diagonale hors normes, le Z Fold 3 est particulièrement bien adapté au multitâche. Le processeur Snapdragon 888 et ses 12Go de RAM autorisent l’ouverture de trois fenêtres maximum sans laisser paraître la moindre faiblesse.

On peut ordonner et redimensionner les applications comme on le souhaite. Il y a de l’espace et la taille de l’écran permet de profiter de chaque application.

On peut travailler tout en gardant un œil sur les réseaux sociaux ou bien regarder une vidéo en surfant.

Pour les outils Microsoft Office, on vous conseille d’utiliser le stylet et malheureusement il faut l’acheter en plus. Ce S-Pen se montrera aussi très précieux si vous aimez dessiner ou prendre des notes.

Ni trop fin, ni trop grand, on le tient bien en main. Il est réactif et glisse bien sur l’écran pliable même si on se heurte parfois à la pliure.

Attention, si vous aviez dans l’idée de remplacer ce stylet par celui du Galaxy Note pour économiser quelques euros, ne le faites pas. Le stylet du Galaxy Z Fold 3 est spécial. Il n’est pas connecté et surtout sa mine se rétracte. Elle s’enfonce quand on écrit sur l’écran pour ne pas endommager l’écran pliable.

Ce S-Pen est un vrai complément pour la Galaxy Z Fold 3 mais on ne sait vraiment pas où le ranger. Cela nous rappelle que le Z Fold 3 n’est pas encore un Galaxy Note 3.

Une interface adaptée pleine de surprises

Nous sommes à la troisième génération de Galaxy Fold et Samsung a eu le temps de peaufiner son interface. Samsung a développé plusieurs fonctions qui ajouter un intérêt à l’écran pliable. On vous en détaille quelques-unes. 

La surcouche Samsung est naturellement adaptée à cet écran pliable. Lorsqu’on va dans les paramètres par exemple, l’écran est découpé en deux volets pour afficher les catégories d’un côté et les sous-menus de l’autre comme sur un PC.

On constate la même métamorphose avec la caméra. Le smartphone affiche d’un côté les dernières photos prises et de l’autre l’appareil photo.

Vous en découvrirez encore plus en fouillant dans les Fonctions avancées et la partie Lab. Certaines applications n’ont pas été adaptées pour le multifenêtrage mais on peut les forcer à s’ouvrir en affichage fractionné.

On peut également personnaliser le ratio de chaque application pour qu’elle s’affiche sur tout l’écran en 4:3 ou en 16:9.

Le mode Flex ajoute une corde à l’arc du Galaxy Z Fold 3. Le smartphone s’utilise à la manière d’un PC portable avec son écran plié à angle droit. Avec ce mode, les applis gagnent de nouvelles fonctions.

Les deux parties de l’écran deviennent indépendantes. Avec Youtube, la vidéo s’affiche en haut et la liste des vidéos est en bas. C’est pratique pour regarder un film sans tenir le smartphone.

La Galerie gagne un pavé tactile qui permet de manipuler la photo sur l’écran du haut. Le volet du bas peut aussi se transformer en clavier virtuel pour écrire comme sur un portable.

Un dernier exemple avec l’appareil photo. L’écran est en haut et le panneau de contrôle est en bas. Cette position semi ouverte parlera aux streamer permettant de tourner une vidéo tout en se voyant à l’écran sans tenir le smartphone.

Une petite déception. On a cherché mais sans succès. Aucun lecteur d’ebooks ne tire partie de l’écran pliable du Z Fold 3. Dites monsieur Samsung si vous pouvez développer un lecteur qui affiche une page de livre sur chaque partie de l’écran ça serait génial. On retrouverait la sensation de tenir un livre.

On ne va pas vous détailler toutes les fonctions cachées du Z Fold 3 mais il y a en a beaucoup d’autres.

Ce qu’on en pense

Le Samsung Galaxy Z Fold 3 est une vraie réussite sur la forme comme sur le fond. Samsung a fait évoluer son smartphone dans le bon sens. Il est beau et renvoie une impression de solidité (dans la limite du raisonnable).

Ses deux écrans et les fonctions développées par Samsung étendent les possibilités offertes par les smartphones classiques. On est entre le mobile et la tablette mais son interface le rend encore plus riche.

Si on met de côté, deux points modèrent notre enthousiasme. Il n’y a pas de chargeur dans la boite ni de stylet. Un petit effort aurait été le bienvenu. 

On peut également contester une partie de sa fiche technique qui aurait pu être plus poussée mais il offre une nouvelle expérience utilisateur inégalée tout en étant équilibré. 

C’est un vrai smartphone qui ne se limite pas à son écran pliable. 

On est complètement tombé sous le charme du Galaxy Z Fold 3. Le Galaxy Z Fold 3 est un vrai « game changer » et il nous laisse toucher du doigt le futur du smartphone.
Le Galaxy Z Fold 3 est vendu à partir de 1799€ mais son prix peut être adouci de 700€ grâce à l’offre de reprise Samsung. Cliquez sur ce lien pour l’acheter. 

Samsung Galaxy Z Fold 3
Ecran Principal : 7.6″ Dynamic AMOLED 120Hz (2208 x 1768)
Externe : 6.2″ Dynamic AMOLED 120Hz (832 x 2268)
Définition Ecran principal : (2208 x 1768 pixels) – Ecran externe : (832 x 2268 pixels)
Processeur Qualcomm Snapdragon 888 – 5G
RAM 12Go
Stockage 256Go/512Go
Extension non
Caméras arrières 12MP (Grand Angle f/1.8) + 12MP (Ultra Grand Angle f/2.2) + 12MP (Téléphoto f/2.4)
Caméras frontales 10MP – 4MP sous l’écran
IP68 Oui IPX8
Batterie 4400mAh
Charge rapide 25W – Chargeur non inclus
Dual SIM NanoSim
Lecteur empreintes Sur le côté
Prise Jack Non
S-Pen Oui (non inclus)
Android Android 11 – One UI
Dimensions Ouvert : 158.2 x 128.1 x 6.4mm – Fermé : 158.2 x 67.1 x 16.0~14.4mm – 271g

Samsung Galaxy Z Fold 3

1799.00
8.4

Design

8.5/10

Autonomie

8.0/10

Performances

9.0/10

Photo

8.0/10

Pour

  • Ecran pliable 120Hz
  • Puissant
  • Compatible S-Pen
  • Interface adaptée et optimisée
  • Caméra sous l'écran

Contre

  • Le Prix
  • Le poids
  • Pas de S-Pen inclus
  • Pas de chargeur inclus
  • Autonomie un peu juste