Xiaomi passe devant Samsung en Europe, en France et dans le monde - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Smartphone

Xiaomi passe devant Samsung en Europe, en France et dans le monde

Xiaomi numéro un dans le mondeXiaomi devient le plus gros vendeur de smartphones dans le monde, en Europe et en France au deuxième trimestre 2021. 

Xiaomi est sur un petit nuage et confirme l’élan constaté les mois précédents. Elle bouleverse le classement mondial des plus gros vendeurs de smartphones. On s’était habitué à voir le top 5 dominé par Samsung et Apple mais les habitudes changent. L’élève a dépassé le maître.

Xiaomi est devenu numéro un mondial au mois de juin 2021 d’après les relevé de Counterpoint. C’est une place qui demande à être confirmée dans les mois à venir. Si on regarde ses résultats sur l’ensemble du trimestre, elle reste derrière Samsung.

La compagnie chinoise a d’autres performances plus concrètes à célébrer. Xiaomi a aussi dépassé Samsung en Europe et en France sur l’ensemble du deuxième trimestre. C’est une première.

Xiaomi s’installe à la première place en Europe et France

Selon Strategy Analytics, Xiaomi s’est emparé d’une part de marché de 25,3%. Les ventes en Europe ont fait un bond de 14% avec un total de 50 millions d’unités. Xiaomi cumule 12,7 millions de ces ventes soit une progression de 67,1% par rapport à l’année dernière.

Les ventes de Samsung baissent de 7% avec 12 millions d’unités écoulées. Xiaomi a réussi à installer la marque et à fidéliser une large base de fans dans de nombreux pays grâce à des offres avec un bon rapport qualité / prix.

Elle s’est imposée dans des pays comme la Russie, l’Ukraine, l’Italie, l’Espagne ou la France. Xiaomi a pris la première place dans l’Hexagone avec une part de marché de 30% et une croissance annuelle de 82%.

Xiaomi promet que ce n’est que le début. La compagnie est présente sur plus de 100 marchés dans le monde. Elle affiche une croissance de plus de 300% par an sur le marché sud-américain, de plus de 150% par an en Afrique et de plus de 50% par an en Europe occidentale.