Une université US offre des Samsung Galaxy Tab 10.1

Samsung_Galaxy_Tab_89_tablette_IDBOOXSamsung, Blackboard et l’université du Southern of Mississippi offrent des tablettes Samsung Galaxy Tab 10.1 aux étudiants participant au programme pilote Honors College. Dans le cadre de cet accord, Samsung livrera 1000 Galaxy Tab 10.1 WiFi. L’objectif est de fournir aux étudiants des tablettes avec des applications axées sur l’éducation.

Elles seront équipées de la suite Blackboard Mobile Learn destinée à changer la façon d’enseigner des professeurs. Les étudiants auront accès aux cours, aux programmes, aux livres scolaires numériques, aux emplois du temps, à des alertes… Homer Coffman, responsable principal Information de l’université Southern Mississippi, déclare :  « Les tablettes sont comme le couteau Suisse de l’excellence académique. En tirant partie de cette nouvelle technologie, nous nous engageons à transformer la manière dont les étudiants interagissent, s’engagent et apprennent dans les classes. » « Le département iTech de Southern Mississippi se remet continuellement en question pour supporter les technologies émergeantes et trouver de nouvelles façons de mettre les informations entre les mains des étudiants. »

A quand de tels programmes en France…?

Lire d’autres articles sur l’éducation numérique.

[iframe: src=”http://www.youtube.com/embed/OJBgALfs1hI” width=”560″ height=”349″ frameborder=”0″ allowfullscreen] 

Source : goodereader

1 COMMENTS

  1. Faut dire que c’est un moyen pour Samsung de séduire des clients d’Apple, en pleine guerre entre les deux marques. Quant à la question qui clôt l’article : A quand de tels programmes en France…? Je suis heureux de ne pas avoir de telles tablettes : cela signifierait que l’université coûterait très cher, et ne serait plus ouverte à tout le monde, argent ou pas. On a peu de moyens, mais une université de qualité, qui ne colle pas avec les critères d’évaluation de l’université de shangaï, auteure du classement bidon des universités mondiales…. Donc, réjouissons-nous d’être dans un pays encore un peu démocratique !

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *