Rapport Hadopi sur les biens culturels et usages d’Internet - IDBOOX

Abonnez-vous a notre newsletter

Rapport Hadopi sur les biens culturels et usages d’Internet

21 janvier 2013 ·

IDBOOX_Ebooks_hadopi1La Haute Autorité et l’IFOP ont publié la deuxième vague du baromètre intitulé :  « Hadopi, biens culturels et usages d’Internet : pratiques et perceptions des internautes français». Selon ce rapport, il semblerait que les français sont plus nombreux à choisir le téléchargement de contenus licites. 78% des utilisateurs de biens culturels dématérialisés (musique, films, ebooks …) déclarent les consommer de façon exclusivement licite. Ils étaient 71% en 2011.


Voici les autres chiffres clés de cette étude :

Pour la majorité des répondants les motivations à opter pour le téléchargement légal est le respect de la loi (51%) et le respect du droit d’auteur  (43%).
Plusieurs secteurs sont concernés par cette hausse de la consommation licite, la musique (80%), les jeux vidéo (84%), les photos (94%) les livres numériques (87%). Pour cette dernière catégorie on constate une baisse de 4% des personnes déclarant télécharger uniquement de façon illégale vs 2011. A noter une hausse de la consommation d’ebooks chez les 15-24 ans au cours des 12 derniers mois (+23%).

La consommation gratuite prévaut largement sur la consommation payante : Musique, séries TV et photos sont les biens les plus consommés gratuitement. Par contre, les livres numériques, les jeux vidéo et les logiciels donnent un peu plus souvent lieu à un acte d’achat. En effet, 24% de personnes déclarant consommer légalement des contenus numériques déclarent « acheter uniquement ou le plus souvent » des ebooks de façon payante, ils ne sont que 7% pour la musique.

Rapport Hadopi 2012 bien culturels numeriques IDBOOX

Enfin l’étude dégage 5 profils type des consommateurs de biens culturels digitaux :

Les « pragmatiques » (22% des internautes, soit 33% des consommateurs) : plutôt CSP+, Internet est avant tout un outil fonctionnel pour eux. Ils y consomment beaucoup de logiciels et épisodiquement de la musique et des séries. S’ils déclarent consommer légalement les logiciels, leurs pratiques divergent pour les produits dits de loisir (davantage consommés de façon exclusivement illicite).

Les « passionnés attentifs » (22% des internautes, soit 33% des consommateurs) : un peu plus jeunes que la moyenne, avec une forte consommation de produits culturels créatifs et ludiques, ils sont prêts à payer pour obtenir des produits conformes à leurs attentes.

Les « numérivores » (16% des internautes, soit 24% des consommateurs de biens culturels dématérialisés) : plus jeunes et plus technophiles que la moyenne, ils sont friands de produits culturels dématérialisés qu’ils peuvent consommer, par la force de l’habitude, de manière illicite.

Les « culturels légaux » (7% des internautes, soit 10% des consommateurs) : plus âgés et moins fréquemment connectés, ils sont presque exclusivement consommateurs de livres sur Internet, dans la légalité plus souvent que la moyenne.

Les « non consommateurs » (33% des internautes) : rarement connectés, ils n’ont pas consommé de produits culturels lors des 12 derniers mois.

Découvrez notre rubrique Etudes et sondages

Next Stop
Next Stop

Livres du mois

  • Livre audio – X-Files
  • Prix littéraire Grand Témoin
  • Le guide des mamans
  • 60 auteurs
Suivez IDBOOX sur Twitter Suivez IDBOOX sur FaceBook Suivez IDBOOX sur Google+ Suivez IDBOOX sur YouTube Suivez IDBOOX sur LinkedIn Contactez IDBOOX Abonnez-vous au fil RSS IDBOOX
© 2010 - 2017 IDBOOX All rights reserved