Kindle Fire d'Amazon, la tablette musclée face à l'iPad - IDBOOX

Abonnez-vous a notre newsletter

Kindle Fire d’Amazon, la tablette musclée face à l’iPad

29 septembre 2011 ·

Amazon_Kindle_Fire_IDBOOXAmazon annonce le Kindle Fire à 199$. De nombreux constructeurs clament haut et fort qu’il est impossible de vendre une tablette de qualité à moins de 499$. Amazon a résolu cette équation en prenant le problème autrement. La firme de Jeff Bezos a ôté le superflu, fait quelques compromis, misé sur ses nombreux services et surtout sur la puissance de ses serveurs Cloud pour faire de sa tablette un produit destiné à mettre la concurrence à terre. Partons à la découverte des entrailles du Kindle Fire et de ses alléchantes capacités.

La tablette est équipée d’un écran Gorilla Glass (il est résistant aux rayures et aux éclaboussures) couleur de 7 pouces. La résolution est de 1024×600. C’est la même résolution que celle du Nook Color de Barnes & Noble. C’est un écran capacitif multi-touch IPS très réactif. La fiche technique précise même que c’est la technologie utilisée par l’iPad. Le processeur n’est pas un Nvidia comme sur la plupart des tablettes Android mais un Texas Instrument OMAP4 dual core, à 1GHz. La tablette possède 512 MB de mémoire (la majorité des tablettes ont 1GB) et de 8GB de stockage. Sur ce dernier point, cela peut paraître peu mais n’oublions pas que tout le contenu est sensé se trouver dans le Cloud Amazon offert avec la tablette.

Le Kindle Fire  pèse 413g. Il est un peu plus léger que le Nook Color avec ses 422g. L’autonomie de la batterie comme d’habitude toujours très variable en fonction de l’utilisation, est de 8 heures en lecture continue ou de 7 heures en regardant de la vidéo. Elle possède uniquement le WiFi. La 3G a été écartée pour conserver un prix bas. Le bouton volume, les caméras et la connectique jugés superflus sont également passés à la trappe. Elle possède tout de même un port USB, une prise casque et des haut-parleurs stéréo.

 

L’ardoise amazonienne tourne sous Android, probablement Gingerbread mais Amazon a entièrement modifié l’OS de Google. Les équipes de Jeff Bezos ont développé Amazon Silk. C’est un navigateur internet rapide et léger basé sur le moteur « cloud computing EC2 ». Toutes les fonctions du navigateur sont stockées dans le Cloud, ce n’est donc pas la tablette qui fait le travail. C’est l’une des raisons de sa rapidité. Silk est aussi un navigateur qui apprend. Il reconnait les sites visités régulièrement et les stocks pour les afficher instantanément.

Pour télécharger des applications Android, la tablette est connectée à l’Amazon Appstore avec sa fameuse opération une appli  gratuite par jour. Bien entendu, tous les services Amazon sont disponibles sur le Kindle Fire films et séries TV en streaming, magazines, jeux, musique et livres numériques. Enfin, elle dispose aussi de la fonction Whisperync. Elle synchronise automatique les éléments concernant vos ebooks (marque pages, notes…) sur tous vos appareils. Par ailleurs Whisperync gère maintenant la vidéo.

Le Kindle Fire sera en vente le 15 novembre prochain à 199$.

Lire d’autres infos sur Kindle Fire
 

Catégories : Tablette

Livres du mois

  • Livre audio – X-Files
  • Prix littéraire Grand Témoin
  • Le guide des mamans
  • 60 auteurs
Suivez IDBOOX sur Twitter Suivez IDBOOX sur FaceBook Suivez IDBOOX sur Google+ Suivez IDBOOX sur YouTube Suivez IDBOOX sur LinkedIn Contactez IDBOOX Abonnez-vous au fil RSS IDBOOX
© 2010 - 2017 IDBOOX All rights reserved