IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture high-tech

Honor Magic 6 Pro
Honor Magic 6 Pro

C’est quoi Google Bard, un concurrent de ChatGPT ?

Google Bard le concurrent de ChatGPTGoogle annonce l’intégration de son intelligence artificielle Bard à son moteur de recherche pour concurrencer ChatGPT. 

Google n’a pas tardé à réagir après l’annonce de Microsoft de l’intégration de ChatGPT dans Bing et Edge. La firme de Mountain View va aussi lâcher dans la nature son intelligence artificielle.

Sundar Pichai a dévoilé Bard, l’intelligence artificielle conversationnelle expérimentale développée dans les laboratoires secrets de la firme. Bard est un concurrent direct de ChatGPT d’OpenAI.

Ce chat signé Google est basé sur la nouvelle génération de l’IA LAMDA (Language Model for Dialogue Applications). Bard va être intégré dans le cœur des produits Google et bien sûr son moteur de recherche.

Pour le moment, seules quelques personnes triées sur le volet et considérées comme des testeurs de confiance pourront converser avec Bard. Son utilisation sera élargie à un plus large public dans les semaines à venir.

Que peut-on faire avec Bard ?

Les sites proposant du contenu ont du souci à se faire. Au lieu de taper des mots clés dans le moteur de recherche de Big G pour trouver des sites qui ont la réponse, vous n’avez qu’à simplement poser la question à l’IA.

Elle vous prémâchera une réponse en s‘appuyant sur de multiples sources, entendez par là les sites de contenus. On imagine que les sources seront clairement mises en avant mais quoi qu’il en soit il faudra scroller pour les découvrir.

Et on sait bien que plus une information est placée bas dans un page moins les lecteurs y prêtent attention. 

Des réponses 100% sûres ?

Outre la question du droit d’auteur, il se pose également la question de la confiance. Allez-vous faire confiance, les yeux fermés à la réponse de cette IA ou d’une autre ?
Il faut bien comprendre qu’il s’agit d’un résumé et d’un agrégat de sources. Même une IA nourrie à la vitamine Google n’est pas infaillible.

L’exemple donné par Google à propos des récentes découvertes du télescope James Webb s’est révélé erroné. Bien sûr Bard ne pourra que s’améliorer avec le temps mais il faut prendre garde à ne pas ranger au fond du tiroir son jugement critique.

Les équipes internes à Google et les Beta testeurs sont chargés en autre de vérifier l’exactitude des réponses générées par l’IA.

Une page d’internet se tourne et une nouvelle ère commence.

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *