Covid-19 - Quels sont les meilleurs tissus pour faire un masque ? - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Livres numériques OP All Stars 2020
Livres numériques OP All Stars 2020
Etude meilleurs tissus pour faire une masque contre le Covid-19
Actu Web

Covid-19 – Quels sont les meilleurs tissus pour faire un masque ?

Etude meilleurs tissus pour faire une masque contre le Covid-19Le confinement est toujours de vigueur et les masques restent une denrée rare en France pour le moment. Quels sont les meilleurs tissus pour faire son masque ? 

Entre deux lecture de BD ou de Manga gratuits et une fournée de pain vous avez peut-être déjà eu envie de fabriquer votre masque barrière contre le Covid-19. 

L’efficacité des masques fait maison est variable. Cela dépend en fait du tissage, des fibres et des tissus employés.

Si vous avez déjà découpé vos rideaux, vos draps et tous vos t-shirts, vous serez heureux d’apprendre qu’une nouvelle étude américaine indique quels sont les tissus les plus efficaces.

Des chercheurs de l’Université de Chicago ont passé plusieurs matériaux au banc d’essai et l’étude a été publiée par l’American Chemical Society.

Ils ont identifié plusieurs tissus. Combinés, ils deviennent aussi performants qu’un masque N95 dans certaines conditions.

Quelle est la procédure employée pour tester ces tissus ?

Pour tester les différents tissus ces chercheurs ont utilisé un spray qui produit des particules entre 10 nm et 6 μm de diamètre.

Les gouttelettes sont véhiculées sur les tissus pour simuler la respiration humaine.

L’équipe a mesuré le nombre et la taille des particules dans l’air avant et après être passé à travers le masque.

Quels sont les meilleurs tissus pour faire un masque ?

Les chercheurs de l’université de Chicago préconisent d’utiliser une couche de coton tissée très serrée avec deux couches de poyester-spandex comparable à de la mousseline.

Cette dernière peut être remplacée par de la soie, de la flanelle ou de la ouate en coton-polyester. La première couche de coton tissée serrée agit comme une barrière mécanique qui retient les particules et les deux autres couches forment une barrière électrostatique.

Selon leurs résultats, un masque fait de cet assemblage filtre entre 80 et 99% des particules en fonction de leur taille.

Attention, ces tissus doivent être parfaitement ajustés car un écart de 1% réduit l’efficacité de filtrage des masques de moitié ou plus.

Il faut cette étude avec précaution et donc être prudent avec l’utilisation des masques faits maison et non homologués.

L’Afnor a également sorti des tutoriels pour réaliser ses propres masques barrières et préconise différents tissus à utiliser.

 

Retrouvez ici des activités pour petits et grands pour décompresser pendant la période de confinement Covid-19 Cliquez ici

Message important Coronavirus !!

Avant d’utiliser toutes ces ressources n’oubliez pas de bien nettoyer smartphones, tablettes ordinateurs. Nos conseils et la marche à suivre ici