Le manuscrit de Vonyich décrypté par une intelligence artificielle - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Intelligence Artificielle pour comprendre manuscrit de Vonyich
Culture

Le manuscrit de Vonyich décrypté par une intelligence artificielle

IA pour comprendre manuscrit de VonyichUne intelligence artificielle a réussi à déchiffrer une partie du mystérieux manuscrit de Vonyich. Il livre son premier secret depuis sa découverte. 

Le célèbre manuscrit de Vonyich livre son premier secret grâce à une intelligence artificielle.

Le manuscrit de Vonyich a été écrit au 15ème siècle. Il a été découvert au 19ème siècle et depuis cette époque il a tenu en échec tous les historiens et les cryptographes de la planète.

Il a été rédigé dans une langue incompréhensible et personne n’a jamais pu le traduire.

C’était un mystère jusqu’à aujourd’hui. Des chercheurs de l’Université d’Alberta au Canada ont eu l’idée de demander de l’aide à une intelligence artificielle.

Le professeur Krondrak expert du langage et Bradley Hauer, un de ses étudiants, ont soumis le texte à un ordinateur et une IA.

Manuscrit de Vonyich – l’IA le nouvel espoir de la recherche

La première étape a été de déterminer l’origine de la langue utilisée.

Ils ont comparé le manuscrit avec des extraits de 400 langues différentes contenues dans la déclaration universelle des droits de l’homme.

Ils pensaient dans un premier temps que le manuscrit de Vonyich était écrit en arabe.

L’intelligence artificielle leur a donné tort. Le livre est en hébreu. 80% des mots du manuscrit proviennent de l’hébreu.

L’équipe s’est alors tournée vers des professeurs d’hébreu pour traduire le texte mais ils n’ont pas réussi.

Manuscrit de Vonyich – Une première phrase

Les chercheurs ont alors eu l’idée d’utiliser tout simplement Google Translate.

Contre toute attente le traducteur automatique a du mal à passer du français à l’anglais mais dans ce cas il a réussi à traduire une phrase grammaticalement correcte.

La phrase exacte est : « She made recommendations to the priest, man of the house and me and people ». 

C’est une avancée capitale mais les chercheurs modèrent leur enthousiasme.

Sans des historiens et des spécialistes de l’hébreu ancien l’ensemble du manuscrit de Vonyich ne pourra pas être traduit.

Le professeur Krondrak n’abandonne pas pour autant. Son équipe va maintenant essayer d’adapter et de faire évoluer les algorithmes utilisés pour traduire d’autres manuscrits anciens.

Source