Téléchargement illégal : « Le point de départ de l’Hadopi est un mensonge » - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Economie du livre Infos Ebooks

Téléchargement illégal : « Le point de départ de l’Hadopi est un mensonge »

IDBOOX_Ebooks_Hadopi-LivresLe sondage commandé par la Haute Autorité pour la Diffusion des Oeuvres et la Protection des Droits sur Internet (HADOPI) ne cesse de faire des remous et pour cause.
Les chiffres rendus publics hier ont révélé que
49% des internautes téléchargent illégalement des contenus culturels sur Internet et 14% de façon régulière.
Le paradoxe de l’affaire, c’est que les internautes qui piratent le plus, sont ceux qui achètent aussi le plus de contenus (musique, films, livres numériques). En effet un internaute dit «illicite » dépense en moyenne 37 € par mois alors qu’un internaute dit « licite » ne dépense que 34€.

Interviewé par Public Sénat, Jérémie Zimmermann, porte-parole de La Quadrature du Net, a déclaré à ce propos : « Ça démontre ce qu’on dit depuis un certain temps. Ceux qui partagent le plus sont ceux qui dépensent le plus ». Et d’ajouter : « Le point de départ d’Hadopi est un mensonge. Contrairement à ce qu’on nous a présentés au début, il n’y a pas substituabilité des usages mais complémentarité de ces usages ».
Concernant le type de téléchargement illégal : la musique est le produit culturel le plus téléchargé (57%), les films arrivent en seconde position (48%) puis les photos (44%) et les ebooks (livres numériques) représentent 29%.

Téléchargez  Légalement l’intégralité de l’étude Hadopi 

Consultez l’étude du Motif sur le piratage de livres numériques

Source: Public Senat