Confinement – Quel impact sur l’usage des smartphones ? - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Oppo-Find-X2-Pro-prise-en-main-06
Etudes

Confinement – Quel impact sur l’usage des smartphones ?

Depuis le début du confinement, nos écrans sont extrêmement sollicités. Oppo a mené l’enquête pour connaitre l’impact sur l’usage des smartphones.

Le confinement fait exploser la lecture numérique sur smartphones, tablettes et liseuses lire notre article ici et ici .

L’IFOP et Oppo ont interrogé les français pour savoir si l’usage des smartphones s’est intensifié.

Premier constat, 62% d’entre eux déclarent utiliser davantage leur smartphone depuis le début du confinement.

Les chiffres clés de cette étude

Parmi les trois usages les plus sollicités par les utilisateurs de smartphones durant cette période on retrouve la navigation sur internet (56%), la consultation et la rédaction de mails (58%) et les applications de messagerie (59%)

Plus d’un tiers des Français (40%) – et plus de la moitié des Millennials (55%) – ont téléchargé de nouvelles applications de jeux (30%), réseaux sociaux (28%) et liées à l’activité physique (24%)

Les Français souhaitent également améliorer les spécificités de leurs smartphones pour mieux correspondre à leurs attentes avec une meilleure autonomie (47%), une garantie de sécurité et de protection de leurs données (38%) et la vitesse de charge du smartphone (32%)

De plus en plus longtemps sur le smartphone

45% des Français passent plus de trois heures par jour sur leur smartphone. Peu importe son usage, le smartphone devient un colocataire à part entière durant le confinement, explique Oppo!

On constate également que les deux tiers des personnes qui passent beaucoup plus de temps qu’avant (2h ou plus par jour) utilisent actuellement leur smartphone plus de 4 heures.

Quels sont les best sur smartphone ?

Ce moment est également propice pour découvrir de nouvelles applications mobiles. Plus d’un tiers des Français (40%) ont téléchargé :

-Des applications liées aux jeux (30%)
-Des applications de réseaux sociaux (28%)
-Des applications liées à l’activité physique (24%)