Covid-19 - Ventes de livres et librairies indépendantes en 2020 quel bilan ? Chiffres clés - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Etudes

Covid-19 – Ventes de livres et librairies indépendantes en 2020 quel bilan ? Chiffres clés

librairie chiffres ventes covid 19 livresLes librairies ont-elles tant souffert des confinements liés à la pandémie Covid-19 ? La fermeture des librairies indépendantes a soulevé une vague d’indignation notamment au mois de novembre. 2021 débute, et le SLF fait le bilan.

Ces chiffres sont issus de l’Observatoire de la librairie (368 librairies pour un CA consolidé de 390 millions d’euros, soit plus du tiers de CA de la profession.)

Les librairies ont su limiter la casse

L’étude démontre que malgré les confinements, la casse est limitée. On n’assiste pas, et heureusement, à un effondrement des ventes. La baisse enregistrée en 2020 est de 3.3% versus 2019.

C’est grâce aux lecteurs (les aides d’urgence débloquées par l’Etat ne sont bien entendu pas prises en comptes dans ces chiffres) que les librairies indépendantes ne se sont pas couchées avec une fréquentation exceptionnelle +32% en juin, et, +35% en décembre !

Ne crions pas victoire pour autant

Le SLF ne saute pas pour autant de joie. Le syndicat précise : « une librairie sur cinq accuse une baisse supérieure à 10%. »

Il note : « Par ailleurs, l’effet taille est manifeste : plus le CA est important, plus l’activité se rétracte. Ainsi, les librairies de plus de 4 M€ de CA subissent une baisse moyenne de plus de 9%. »

Par ailleurs, les bibliothèques ont moins commandé de livres, une baisse d’environ 5% versus 2019.

Quels sont les top et les flop par segment ?

Si on regarde du côté des segments éditoriaux, la répartition est intéressante. La BD, les livres pratiques ou la littérature générale sont en hausse (voir le tableau ci-dessous).

Par contre, d’autres segments comme les livres de tourisme (guide de voyage etc.), les livres d’art, universitaires ou scolaires accusent une nette baisse.

Le click and Collect, la venue massive des lecteurs dans les petites librairies, et la vague de soutien sans précédent aux librairies (lire nos articles) ont permis d’éviter une catastrophe, on ne peut que s’en réjouir !

chiffres librairies 2020 ventes livres