L’industrie du livre espagnole en crise compte sur les ebooks - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Etudes

L’industrie du livre espagnole en crise compte sur les ebooks

IDBOOX etude Kindle FireLe rapport annuel de l’association des éditeurs espagnols (FGEE) est alarmant. Depuis la crise des subprimes en 2008, l’industrie du livre a chuté de 18% et selon les prévisions de la FGEE, elle pourrait encore baisser de 10% d’ici à décembre 2012. En 2011, l’industrie du livre espagnol représentait  2 772,34 millions, c’est 4,1% de moins que l’année précédente.

L’ensemble des éditeurs  ont vendu 119,81 millions d’exemplaires, 12,5% de moins que l’exercice précédent. Cela représente 83 258 livres publiés dans l’année avec un tirage moyen de 3 441 exemplaires. Les livres scolaires et les éditions pour les enfants sont les catégories qui s’en sortent le mieux. Depuis 5 ans, les revenus ont baissé  de 11,2% et le nombre de ventes de 20,3%.

Sur la période 2011, les livres numériques pèsent 72,60 millions d’euros, soit 2,8% de l’ensemble des ventes. Cela représente une hausse de 3% par rapport à l’an passé. Depuis leur mise en vente sur le marché en 2009, les ebooks ont augmenté de 41,6%.

Les éditeurs espagnols ont fait de gros efforts pour numériser leur catalogue. Il comporte 40 328 titres. C’est une progression de 243,3% par rapport à 2010. L’objectif est d’atteindre les 52 000 titres commercialisés et de numériser 81 170 œuvres de fonds de catalogue.

Les livres et documents juridiques représentent 52,9% des ventes pour un montant de 38 406 M€. La littérature générale et les livres pour enfants sont équivalents à 18,8% avec 13,062M€.

74,1% ont été acheté sur ordinateur, 17,8% sur readers et 1,8% sur tablettes. 56,9% des ventes sont réalisées sur des plates-formes de distribution numériques spécialisées et 39,7% en vente directe via les éditeurs.

Via : publishingperspectives