Quand Apple impose ses règles à la presse - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Apple News nouvelle appli presse
Presse numérique

Quand Apple impose ses règles à la presse

Apple News nouvelle appli presse
Lors de la dernière conférence WWDC , Apple a annoncé le lancement de News, un service de lecture de la presse quotidienne et magazine qui sera disponible sur ses appareils iOS (lire notre article). 

Suite à cette annonce, la firme américaine a donc envoyé un email plutôt étrange aux éditeurs de presse. En substance le message les invite à répondre à l’email envoyé. Si les éditeurs de presse n’y répondent pas et s’ils ne s’opposent pas aux principes édictés dans le courriel, Apple considérera que l’éditeur est d’accord pour que son contenu apparaisse dans News aux conditions de la multinationale.

Parmi ces conditions, on découvre notamment que Cupertino s’arroge le droit d’ajouter de la publicité à côté des articles de presse présents dans News sans que le pourvoyeur de contenus n’ait son mot à dire ou soit rémunéré.

Parmi les autres règles imposées par Apple on trouve aussi les finesses suivantes:

Vous confirmez que vous avez tous les droits nécessaires pour publier votre contenu RSS, et que vous permettez à Apple de l’utiliser pour News. Vous serez responsable de tout paiement qui pourrait être dû à des contributeurs ou des tierces parties pour la création et l’utilisation de votre contenu RSS.

– Si nous recevons une réclamation juridique au sujet de votre contenu RSS, nous vous l’adresserons afin que vous résolviez le problème, y compris l’indemnisation d’Apple si nous devons payer une amende.

En recevant cet email, plusieurs éditeurs se sont insurgés contre ce procédé. Apple, en plus d’utiliser l’opt-out (principe du « qui ne dit mot consent »), considère que sans réponse à un email, l’éditeur est d’accord.

La Pomme ne tient pas compte du fait que le destinataire pourrait, par exemple, ne pas recevoir le mail en question ou qu’il tombe dans sa boîte spam !

Dans cette affaire, on peut s’interroger sur la manière de faire et sur les conséquences de telles conditions.

On pensait ce genre de méthodes révolues après l’utilisation de procédés similaires par Google qui ont engendrés des scandales il y a plusieurs années.
Il semblerait que ce ne soit pas le cas et que la toute-puissance, n’a pas de limite ni même de respect pour le travail d’autrui.

News devrait être lancé avant la fin de l’année 2015.


Intéressés par la presse digitale ? Consultez notre rubrique

Source : Slashgear