L’INPI dévoile ses trésors cachés en numérique - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Actu Web

L’INPI dévoile ses trésors cachés en numérique

L’institut National de la propriété intellectuelle (INPI) est le gardien des inventions depuis 1791, aujourd’hui, l’Institut ouvre ses trésors au grand public.
L’INPI a inauguré cette base documentaire, jeudi, dans le cadre de l’exposition Louis Vuitton – Marc Jacobs qui se tient actuellement au musée des Arts décoratifs de Paris. Pour enrichir le parcours consacré à Louis Vuitton et Marc Jacobs, l’INPI a prêté quatre brevets au musée. Ces brevets ont été déposés par la famille Vuitton entre 1867 et 1891.

Concrètement, I‘INPI propose un accès en ligne gratuit à son immense collection de brevets du 19e siècle.  Actuellement la base couvre la période 1791 à 1844 comprenant 18 000 notices bibliographiques de brevets et 160 000 images. A terme, 400 000 notices et 2 500 000 images correspondant aux dossiers originaux manuscrits seront consultables gratuitement sur le portail web dédié d’ici 2015.
Les recherches s’effectuent par le nom des déposants, par mots clefs ou par date. L’internaute a la possibilité de se constituer une bibliothèque avec la liste des brevets consultés. La consultation se fait en ligne grâce à une liseuse intégrée permettant de zoomer, tourner les pages etc. 
Cette mine d’or va permettre aux chercheurs et aux passionnés de découvrir des brevets publiés au 19e siècle, comme l’invention du crayon artificiel de N-J Conté (1795), le vélo de K. Drais (1818),  le parachute de Garnerin (1802) ou encore le chronomètre de A.L. Breguet.

Accédez aux ressources numériques de l’INPI