Google Play héberge des ebooks piratés, l'histoire sans fin ? - IDBOOX

Abonnez-vous a notre newsletter

Google Play héberge des ebooks piratés, l’histoire sans fin ?

11 mai 2015 ·

google play piratage ebooksDans notre article du 6 mai, nous levions le voile sur une tendance inquiétante concernant le piratage d’ebooks et la préservation du droit d’auteur impliquant Google et sa librairie de livres numériques, Google Play Books. 

Deux auteurs indépendants ont témoigné sur IDBOOX. Ils se font faits piratés leurs livres numériques régulièrement. Ces ebooks sont ensuite mis en vente sur Google Play, les pirates empochent l’argent de la vente des oeuvres volées, et, au passage, Google joue le rôle du receleur et prend sa commission. (lire notre article )

Moins de 24 h après la publication de cet article, Google réagissait à notre article, par la voix d’un de ses porte-paroles. Réponse convenue, sans solution pour endiguer le problème. (lire notre article)

 

Qui pourrait mesurer l’étendue des dégâts  et corriger le tir?

Aujourd’hui, nous ne savons pas combien d’auteurs et d’éditeurs sont impliqués dans cette énorme arnaque. Mais une chose est sûre, certains commencent à être vigilants et sondent inlassablement le store de Google pour évaluer l’étendue des dégâts.

Si ce piratage n’éclate pas au grand jour, c’est peut-être parce qu’il ne concerne à première vue, «que» des auteurs indépendants. Ni les grandes organisations professionnelles, ni les syndicats ne semblent s’en émouvoir. Il n’empêche, que le problème persiste, que c’est un outrage manifeste au droit d’auteur et du vol !

Google pourrait grâce à ses algorithmes puissants identifier les contrevenants. Par exemple, chaque ebook au format ePub déposé sur Google Play Books, possède un numéro ISBN, ce numéro est unique et constitue l’ADN du livre et identifie son auteur, cela pourrait être une piste pour combattre le problème, il suffirait de le vouloir.

google play piratage ebooks

4 plaintes en 3 semaines

Samedi, 9 mai, les livres de nos deux témoins Jacques Vandroux et Aurélie Valognes réapparaissaient sur Google Play Books.

Pourtant, tous deux avaient rempli le fameux formulaire miracle qui permet, moyennant patte blanche, de demander le retrait d’un livre de la librairie de Google.
Le 9 mai, nos témoins nous alertent, les livres sont de nouveau en vente sur Google Play. En 3 semaines, l’auteur J. Vandroux a déposé pas moins de 4 plaintes : « les11 avril, 26 avril, 1er mai et 9 mai » nous a-t-il confié.

 

Sur les réseaux sociaux les auteurs et les internautes grondent

Chris Simon, auteure indépendante écrit : « Google Play doit faire quelque chose pour empêcher des gens de vendre nos livres sans notre autorisation. De plus, cette malfaçon peut causer des problèmes d’exclusivité avec la plateforme Amazon, si votre livre est dans KDP Select. »

Jean Marc écrit : « Google gère Google Play Livres et se doit donc de vérifier tous les ebooks avant leur publication sur SA plateforme. »

Une autre internaute déclare : « J’ai lu l’article et ça me laisse sans voix. La condition d’auteur auto édité n’est vraiment pas simple, notamment lorsqu’il s’agit de régler juridiquement ce genre de dérives. On dit que le piratage est la rançon du succès, mais elle ne permet pas tout. On dit aussi que la liberté a un prix, mais là, ça va trop loin »

Sur Twitter même étonnement sur la réponse de Google

Et pendant ce temps là…. Des auteurs se font spolier de leurs œuvres, passent du temps à remplir de DMCA (formulaire de violation du droit d’auteur mis à disposition par Google), les pirates font leur marché et mettent les livres en vente via des routines sophistiquées ….

Next Stop
Next Stop

Livres du mois

  • Livre audio – X-Files
  • Prix littéraire Grand Témoin
  • Le guide des mamans
  • 60 auteurs
Suivez IDBOOX sur Twitter Suivez IDBOOX sur FaceBook Suivez IDBOOX sur Google+ Suivez IDBOOX sur YouTube Suivez IDBOOX sur LinkedIn Contactez IDBOOX Abonnez-vous au fil RSS IDBOOX
© 2010 - 2017 IDBOOX All rights reserved