Abonnez-vous a notre newsletter

Présidentielle 2012 : les propositions des politiques pour le livre

17 février 2012 ·

Forum Livres hebdo Présidentielles 2012 IDBOOXLe Forum Livres Hebdo du 16 février, a eu pour thème : « Présidentielle : quelle politique pour le livre ?”. L’objectif était de donner la parole aux politiques afin qu’ils expriment leurs propositions pour l’industrie du livre. Auteurs, éditeurs, libraires, imprimeurs, livre numérique, prix unique et TVA ont été abordés par les différents intervenants : Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la Communication, François Bayrou, Marin de Viry pour Dominique de Villepin, Gaël Nofri pour Marine Le Pen, Marie-Christine Blandin représentait Eva Joly, Aurélie Filippetti pour François Hollande, Alain Hayot pour Jean-Luc Mélenchon.
Voici une synthèse des différentes interventions :

Tous ont exprimé leurs inquiétudes face à la situation des libraires estimant qu’il fallait déployer plus de moyens pour les aider à faire vivre la librairie indépendante.
Frédéric Mitterrand (UMP) a fait un rapide bilan des actions menées pour la filière livre. Il a notamment exprimé son désir d’imposer le prix unique du livre à l’Europe et a déclaré que le gouvernement « ne reviendrait pas » sur la hausse de la TVA sur le livre imprimé. Par ailleurs, il a exprimé le souhait que l’on « régule les rapports de façon plus forte » avec Google Amazon et Apple « pour une meilleure équité fiscale ».

François Bayrou (Modem) a quant à lui rappelé que l’industrie du livre n’était pas une « économie comme les autres ». Face à l’arrivée des ebooks, il a défendu  « une riposte stratégique que la filière doit apporter collectivement ». Pour lui, il est impossible de lire sur tablette ou liseuses et a confié également que ses enfants n’adoptaient pas non plus ce mode de lecture.

Gaël Nofri (FN) estime que la TVA du livre doit être alignée sur celle de la presse papier et a appelé à la suppression d’Hadopi dans son ensemble.

Marin de Viry (RS) ne croit pas non plus au livre électronique. Pour lui, si les ebooks ne décollent pas c’est à cause « d’un lien affectif » qu’entretiennent les français avec l’objet livre.
Marie-Christine Blandin a elle aussi réclamé un prix unique du livre pour l’Europe. Elle estime également que chacun (libraires, éditeurs etc.) doit garder son autonomie. Elle est pour une TVA à 5.5 et prône même une TVA encore plus réduite pour certaines œuvres littéraires pour ne plus voir Les régimes Duncan et autres en tête des best-sellers.

Alain Hayot (FG) entend « refonder une politique volontariste sur le livre » et propose la tenue d’états  généraux du livre. Pour lui, « la révolution numérique est une révolution émancipatrice » à condition qu’on la maitrise.

Aurélie Filippetti (PS) a rappelé que l’objectif du Parti Socialiste est de préserver les librairies physiques. La députée a annoncé le retour de la TVA à 5.5% si François Hollande était élu et la taxation des sites libraires marchands n’ayant pas de points de vente sur le territoire français (Amazon par exemple), ceci pour éviter « une concurrence déloyale ». Par ailleurs, elle estime qu’il faut « augmenter le rôle » du Centre National du Livre (CNL) Concernant les imprimeurs, elle a notamment évoqué le poids non négligeable, dans les années à venir de l’impression à la demande (POD).

Catégories : Economie du livre

Livres du mois

  • Yo-Kai Watch
  • Le guide New York des 1000 lieux cultes
  • Gastronogeek
  • Charlie Hebdo les classiques de la littérature
Suivez IDBOOX sur Twitter Suivez IDBOOX sur FaceBook Suivez IDBOOX sur Google+ Suivez IDBOOX sur YouTube Suivez IDBOOX sur LinkedIn Contactez IDBOOX Abonnez-vous au fil RSS IDBOOX
© 2010 - 2017 IDBOOX All rights reserved