Facebook : moins de visiteurs mais plus de revenus - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Facebook résultats financiers Q4 2017
Actu Web

Facebook : moins de visiteurs mais plus de revenus

Facebook résultats financiers Q4 2017

Facebook a publié ses résultats financiers. Le réseau social enregistre des revenus historiques pour le quatrième trimestre 2017. L’année n’a pourtant pas été facile. 

Facebook clos l’année en beauté. La compagnie a généré 12,97 milliards de dollars au quatrième trimestre 2017.

Cela représente une hausse de 47% par rapport à la même période en 2016.

La progression se confirme également si on compare ce résultat au trimestre précédent.

En Q3 2017, Facebook avait à son actif 10,3 milliards de dollars.

Mark Zuckerberg a déclaré que 2017 a été une année forte pour Facebook mais aussi difficile. Le temps passé sur Facebook a drastiquement diminué.

Au total, les utilisateurs ont passé 50 millions d’heures en moins chaque jour sur le réseau social.

Facebook – les objectifs en 2018

En 2018, l’objectif ne sera pas uniquement de s’assurer que Facebook est amusant à utiliser mais aussi bon pour les gens et la société. (lire notre article sur la fin des réseaux sociaux)

Le réseau a commencé à agir dans ce sens en encourageant les connections entre les personnes plutôt que de faire de la consommation passive de contenu.

Avec ces mesures, Mark Zuckerberg pense que le temps passé sur son réseau va continuer à baisser mais il estime que rendre les gens heureux est un meilleur investissement à long terme pour Facebook (rire). 

Les changements ne vont pas se limiter à la modification de la News Feed, le site va se concentrer sur le développement de nouveaux produits et d’interfaces pour rendre la plate-forme sûre et interactive.

Le CEO va également continuer à renforcer la sécurité sur Facebook pour ne plus voir se reproduire des situations comme l’interférence russe dans les élections américaines entre 2016 et 2017.

Aujourd’hui, Facebook a 14 000 employés qui vérifient manuellement le site pour débusquer les contenus douteux et les « fake news ».

Le développement de nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle est une priorité.

L’IA aidera à repérer les posts parlant par exemple de suicide ou supprimera les contenus d’organisations terroristes.