Huawei confirme que HongMeng ne remplacera pas Android

Huawei parle de HongMeng OS

Huawei avoue tout sur HongMeng OS. Le système d’exploitation alternatif n’est finalement pas le remplaçant d’Android. 

Huawei a toujours laissé entendre qu’elle développait un système d’exploitation capable de remplacer Android. HongMeng a été désigné officieusement comme le plan B salvateur de la compagnie chinoise.

Au plus fort de la guerre avec le gouvernement américain, elle n’a jamais démenti la rumeur.

Les relations entre les Etats-Unis et la Chine semblent se détendre. Le bannissement total de Huawei aux USA semble s’éloigner. Le géant chinois retrouve le sourire et les langes commencent à se délier.

Huawei commence à parler ouvertement de HongMeng. Elle calme le jeu en réaffirmant son attachement à Android.

Ce n’était peut-être qu’un coup de bluff depuis le début.

HongMeng Os – Un coup de bluff ?

Le programme existe mais il n’a jamais eu l’ambition de remplacer Android. Catherine Chen, VP Huawei, a fait une déclaration étonnante lors d’une table ronde à Bruxelles.

Elle a expliqué que HongMeng n’a jamais eu pour objectif de remplacer Android. Le système d’exploitation a été conçu pour les entreprises et les IoT.

C’est sans doute pour cela qu’il a été décrit comme plus rapide que l’OS de Google. Il est beaucoup plus léger à la base. Il ne contient que quelques centaines de milliers de lignes de code comparé aux dizaines de millions d’un OS pour smartphone.

Elle confirme également qu’il est très sécurisé et qu’il a très peu de temps de latence.

Catherine Chen réitère l’intention de la compagnie de continuer à faire fonctionner ses smartphones sous Android. Cette déclaration devrait rassurer Google et les utilisateurs ou les futurs acquéreurs de smartphones de la marque.

Rassurez-vous, le Mate 30 tournera certainement sous Android. 

via