France : Une gigantesque étude sur les usages du livre numérique - IDBOOX

Abonnez-vous a notre newsletter

France : Une gigantesque étude sur les usages du livre numérique

23 octobre 2014 ·

Huawei et Lenovo smartphonesen forte hausse IDCHadopi et le Groupement pour le développement de la Lecture Numérique (GLN), avec le concours de l’IFOP, viennent de publier une étude de 150 pages sur les usages et les perceptions du livre numérique des français.


Cette étude est unique par la densité des sujets traités. La Hadopi et le GLN ont voulu faire un focus à 360 degrés sur le sujet des ebooks et la manière dont ils s’inscrivent aujourd’hui dans le paysage culturel français.

Nous reviendrons amplement sur la globalité de l’étude dans un prochain article. Mise à jour, la suite de l’article et la vidéo ici
Voici pour l’instant les chiffres clés ressortant de l’étude à la fois qualitative et quantitative.

Chiffres clés

11% des français interrogé se déclarent être lecteurs de livres numériques.

Les personnes ayant découvert la lecture numérique y sont souvent arrivées par opportunité. C’est notamment la possession d’un terminal de lecture (smartphone, tablette ou liseuse) qui a poussé leurs possesseurs vers le livre numérique.

Les avantages économiques, la praticité de la lecture en numérique et la facilité d’acquisition sont notamment mis en avant parmi les atouts de l’ebook.

Etude hadopi Gln ebooks

Interrogés sur leur intérêt pour de nouvelles formules d’achat, les lecteurs se montrent notamment intéressés par la vente couplée (vente d’un livre papier plus version numérique) (78% d’intéressés) et pour la catégorie des gros lecteurs par la possibilité de souscrire à un abonnement (69% d’intéressés).

34% des lecteurs déclarent se procurer des livres numériques de façon illégale souvent ou de temps en temps.

Comme pour les films ou la musique piratée, le partage de livres numériques entre lecteurs est une pratique assez répandue puisqu’ils sont 43% à déclarer en fournir à d’autres personnes (par clé USB et email essentiellement).

La présence de DRM est prise en compte dans le choix d’un livre par 26% des lecteurs et 34% disent avoir déjà utilisé un logiciel de conversion.

Quel que soit le genre de livre, le seuil psychologique d’achat calculé à partir des déclarations des lecteurs ne dépasse pas 10€.

Hadopi GLN ebook IDBOOX 1

La phase qualitative montre que la banalisation des livres numériques entraîne la perte du sentiment de propriété, c’est une offre perçue comme « libre » : de simples « fichiers », avatars du livre imprimé.

59% des lecteurs considèrent que les livres numériques sont chers, principalement parce qu’on imagine que les coûts de fabrication et de distribution sont moins élevés que pour un livre papier.

71% des lecteurs de livres numériques se les procurent le plus souvent ou exclusivement gratuitement.

Interrogés sur les raisons de ce mode d’acquisition gratuit, les lecteurs mettent en avant le fait de pouvoir découvrir des livres qu’ils n’auraient pas lus s’ils avaient dû les acheter. La phase qualitative nous apprend que l’acquisition sans risque lié à la gratuité de l’accès favorise la flânerie et la recherche de livres « coups de coeur ».

 

Regardez la vidéo de Marianne Serfaty de la Hadopi sur les grands enseignements de l’étude

 

Next Stop
Next Stop

Livres du mois

  • Livre audio – X-Files
  • Prix littéraire Grand Témoin
  • Le guide des mamans
  • 60 auteurs
Suivez IDBOOX sur Twitter Suivez IDBOOX sur FaceBook Suivez IDBOOX sur Google+ Suivez IDBOOX sur YouTube Suivez IDBOOX sur LinkedIn Contactez IDBOOX Abonnez-vous au fil RSS IDBOOX
© 2010 - 2017 IDBOOX All rights reserved