Samsung Galaxy S22 Ultra Test – Quand le Galaxy S rencontre le Galaxy Note

Samsung Galaxy S22 Ultra Test - Un smartphone impressionnant pénalisé par son processeurLe Samsung Galaxy S22 Ultra est le premier smartphone de la gamme « S » à accueillir un S-Pen. On a testé ce smartphone atypique. Voici notre avis.

Nous avons testé dernièrement le Galaxy S22+ et difficile de croire que le S22 Ultra a les mêmes gènes. Le Galaxy S22 Ultra est en réalité un Galaxy Note qui cache son nom. Il signe le renouveau de cette illustre famille qui a démocratisé le S-Pen.

Découvrez absolument tout ce qu’il faut savoir sur ce smartphone dans notre test.

Samsung Galaxy S22 Ultra – Un design unique

Le Galaxy S22 Ultra a sa propre identité. Oubliez le petit décroché qui souligne l’appareil photo dans le coin de la coque. Le Galaxy S22 Ultra joue la partition de la sobriété. Cela ne veut pas dire que son design n’a pas été soigneusement étudié.

Il capte immédiatement le regard avec un immense écran aux bords recourbés. On ne voit que lui et il nous fait oublier la fine bordure noire symétrique qui l’entoure. Ses bords arrondis contrastent avec les extrémités très plates. C’est du travail d’orfèvre.

A l’arrière, la coque en verre dépoli protégée par une couche de Corning Gorilla Glass Victus+ est entièrement lisse. Elle ne marque pas les traces de doigts. Les capteurs photos sont posés sur la coque comme de petites gouttes d’eau.

C’est minimaliste, c’est zen, c’est beau.

Ergonomie et prise en main

Le Galaxy S22 Ultra est un smartphone grand format et ça n’est pas toujours facile de manipuler ce genre de smartphone. Samsung a eu la présence d’esprit d’arrondir les bords arrière de la coque pour nous offrir une prise en main à la fois ferme et agréable.

C’est d’autant plus important que Samsung n’a pas fait dans la demi-mesure en ce qui concerne la taille et le poids du S22 Ultra. Il mesure 163,3 mm de haut pour 77,9 mm de large et il pèse 229 g. Vous le sentirez vite au creux de la main. De toute façon, on le manipule rapidement à deux mains sans s’en apercevoir.

Ses dimensions généreuses lui permettent d’accueillir le S-Pen dans un logement. Lorsqu’on dégaine le stylet, le Galaxy S22 Ultra se transforme en Galaxy Note. La question de le tenir à une ou deux mains ne se pose même plus.

Le S-Pen est placé en bas à gauche du smartphone. Un appui ferme le fera sortir de sa cachette. Il peut se montrer assez récalcitrant. Le stylet est assez difficile à faire sortir. Il faut tenir fermement le smartphone d’une main, appuyer et le récupérer du bout des doigts.

On a parfois tendance à déclencher certaines fonctions ou à appuyer sur le bouton d’allumage. Mis à part ça c’est un vrai plaisir de laisser courir le S-Pen sur un écran de cette taille. Une fois qu’on l’a sorti de son fourreau, on a vraiment du mal à s’en passer.

Un écran hypnotisant

Comme on vous l’a laissé entendre plus haut, l’écran du Galaxy S22 Ultra est un de ses gros points forts. Il embarque une dalle AMOLED de 6,8 pouces. Sa résolution jusqu’à 3088 x 1440 pixels, soit de la WQHD+.

Le smartphone préfère pourtant sur caler par défaut sur une résolution FullHD+. On voit toute de suite la différence mais l’impact sur la batterie n’est pas négligeable.

Toujours dans un souci de préserver son autonomie, le taux de rafraichissement de l’écran monte à 120Hz. C’est une technologie LTPO. La dalle peut descendre jusqu’à 1Hz en fonction de ce que vous regardez pour économiser de la batterie.

Cet écran possède un autre super pouvoir. Le niveau de luminosité atteint des pics de 1750 nits. Il en devient presque éblouissant lorsqu’il est poussé à son maximum en intérieur. C’est impressionnant.

Cette luminosité prend tout son sens quand on l’utilise en plein soleil. Vous l’aurez compris cet écran va vous en mettre plein les yeux.

Un dernier mot pour vous dire qu’il abrite le lecteur d’empreintes. Il est placé assez haut pour que le smartphone ne soit pas déséquilibré quand on le déverrouille. C’est bien pensé.

Les performances

Un processeur Exynos 2200 se charge de piloter le Galaxy S22 Ultra en Europe comme sur les autres Galaxy S22. On vous dira la même chose que lors du test du Galaxy S22+.

Au quotidien vous ne verrez pas la différence avec un Qualcomm Snapdragon 8 Gen 1. Le seul reproche qu’on lui fera concerne les jeux vidéo. Au moment de notre test, il ne reconnaissait toujours pas les graphismes en HD du jeu Call of Duty comme le Galaxy S22+. 

Les autres jeux vidéo comme PUBG Mobile, Asphalt 9 ou Fortnite n’ont pas eu ce problème. On a tout de même rencontré quelques bugs d’affichage dans plusieurs jeux et ils se lancent avec des réglages qui ne sont pas poussés au maximum. Dans PUBG Mobile, par exemple des textures qui disparaissaient en pleine poursuite.

En fait, on a l’impression que l’Exynos 2200 est encore en phase de rodage. Ses performances varient vraiment d’un jeu à l’autre.

A défaut de stabilité, vous profiterez d’un son de qualité pendant vos parties endiablées grâce à deux haut-parleurs AKG compatibles Dolby Atmos. Le son est équilibré avec des basses assez discrètes mais il se révèle particulièrement puissant.

Le S-Pen

Le Galaxy S22 Ultra est le premier smartphone, autre qu’un Galaxy Note, à accueillir un S-Pen sous sa coque. Les habitués des Galaxy Note ne seront pas dépaysés. Il élargit les capacités de votre smartphone.

Le panneau de fonctions apparaît dès qu’on sort le stylet de son logement. Prendre des notes, transformer du texte manuscrit en texte dactylographié, retoucher des photos, dessiner, traduire du texte, faire des sélections, vous avez l’embarras du choix.

Parmi nos applications préférées, on citera l’excellent Pen-up qui permet de laisser libre cours à sa créativité en dessinant. L’appli reproduit le son des différentes mines sur le papier et elle reconnaît les niveaux de pression. On adore.

Comme le S-Pen du Galaxy Note 20 Ultra, il reconnait les gestes. Il peut ainsi servir de télécommande lors d’une présentation, à naviguer dans ses photos, etc.

L’autonomie

Le Samsung Galaxy S22 Ultra intègre une batterie de 5000mAh. Elle ne vous emmènera pas jusqu’au bout de la nuit surtout si vous passez la résolution de l’écran en WQHD+. Elle résiste une journée, pas plus.

Vous devrez forcément brancher S22 Ultra avant d’aller vous coucher. Vous pouvez gagner deux ou trois heures en passant l’écran en 60Hz mais la sentence est la même. Le passage par la case recharge s’impose avant la fin de la journée.

Si vous êtes joueur vous devrez obligatoirement vous balader avec votre chargeur. Encore faudra-t-il en posséder un. On vous rappelle que Samsung a décidé de ne plus fournir de bloc de charge avec ses smartphones.

Saluons tout de même la compatibilité du Galaxy S22 Ultra avec la recharge rapide 45W. Grâce à elle, la batterie de passe de 0 à 100% en 1 heure.

Un cador de la photo

Le Samsung Galaxy S22 Ultra intègre la combinaison de caméras du Galaxy S21 Ultra améliorée pour capter plus de lumière.

Elle regroupe un capteur principal de108MP, un ultra grand-angle 120° de 12MP, un téléobjectif 10MP avec un zoom optique X3 et un téléobjectif 10MP avec zoom périscopique X10 . Seul l’ultra grand-angle ne possède pas de stabilisateur optique d’image. 

Les photos de jour sont d’une netteté incroyable avec un très haut niveau de détails. Les couleurs explosent sans être trop forcées. Chaque cliché flatte la rétine. On les croirait presque en relief. C’est du grand art.

Le Galaxy S22 Ultra réalise des zooms avec un grossissement X100. La présence d’un zoom X100 paraît souvent comme un argument commercial mais on vous a mis quelques exemples dont est capable le Galaxy S22 Ultra. C’est une nouvelle fois impressionnant. Vous pouvez voir les détails d’une maison et l’écume des vagues sur une plage depuis le hublot d’un avion.

 

L’ultra grand-angle est à la hauteur du capteur principal. Il respecte la colorimétrie et le niveau de luminosité de son voisin. Les déformations sont également bien maîtrisées.

Le Galaxy S22 Ultra excelle aussi dans la réalisation des portraits. Les détourages sont nets et précis même dans des conditions de luminosité difficiles. On a également la possibilité d’influer sur le niveau de flou d’arrière plan avant et après la prise de la photo.

La photo de nuit

On doit vous avouer que nous avions eu quelques soucis avec le mode Nuit au début de notre test. Les couleurs étaient rosées et baveuses. Après plusieurs mises à jour tout est rentré dans l’ordre. L’amélioration des photos de nuit est bien réelle.

Le Galaxy S22 Ultra réussit à capter le moindre rai de lumière. Vous pouvez espérer prendre des photos nettes mêmes dans des endroits très sombres. Dans des conditions moins extrêmes, les photos sont splendides avec des couleurs réalistes et un niveau de détail impressionnant.

Soleil couchant, tombée de la nuit ou nuit noire, le S22 Ultra ne craint rien. On vous a mis plusieurs exemples pour que vous jugiez par vous-même de ses capacités.

On termine avec la vidéo. Le Galaxy S22 Ultra enregistre en 4K en 30 ims ou en 8K en 24 ims. Vous pouvez faire des zooms X10 en 4K grâce au stabilisateur. Vous pouvez découvrir ci-dessous une vidéo tournée en 4K sur les toits de Barcelone.

Ce qu’on en pense

Le Galaxy S22 Ultra mélange le meilleur des Galaxy S et des Galaxy Note. C’est le premier du genre et la mutation est réussie. Design, écran, S-Pen, le S22 Ultra réalise un sans faute. C’est un vrai plaisir de prendre des notes sur son immense écran Super AMOLED.

Le tableau est pourtant loin d’être parfait. Il trébuche sur son processeur. L’Exynos 2200 est puissant mais il n’est pas optimisé pour tous les jeux vidéo. C’est étonnant pour un smartphone de cette envergure à 1259€.

Dans ces conditions, pourquoi l’Europe a-t-elle hérité de ce processeur et pas du Snapdragon 8 Gen 1 ?

Ses performances photographiques et vidéo font oublier ce handicap. Le Galaxy S22 Ultra ne vous décevra pas de ce côté-là. Il est excellent de jour comme nuit. On a rapidement envie de tout prendre en photo.

Au final, le Galaxy S22 Ultra rate la première marche du podium de peu. Il répondra à toutes vos attentes avec la saveur du S-Pen en plus à condition de ne pas être un joueur exigent.

Samsung propose quatre configurations différentes :

– Galaxy S22 Ultra 8/128Go à 1259€
– Galaxy S22 Ultra 12/256Go à 1359€
– Galaxy S22 Ultra 12/512Go à 1459€
– Galaxy S22 Ultra 12/1To à 1659€

Galaxy S22 Ultra – La fiche technique

Samsung Galaxy S22 Ultra – 5G
Ecran 6, 8 pouces Dynamic AMOLED 2X, adaptatif 1Hz-120Hz, 240Hz Touch, Gorilla Glass Victus, 1750 nits
Définition 3080 x 1440 pixels
Processeur Samsung Exynos 2200
RAM 8/12Go
Stockage 128/256/512Go et 1To
Extension Non
Caméras arrières 108MP / OIS (f/1.8) + 12MP UGA 120°+ téléobjectif 10MP Zoom optique X3 / OIS (f/2.4) + téléobjectif 10MP Zoom périscopique X10  / OIS – Zoom num X100 (f/4.9) – vidéo 8K
Caméras frontales 40MP 80° (f/2.2) 
IP68 oui
Batterie 5000mAh
Charge rapide 45W (sans chargeur) – 15W sans fil
Dual SIM NanoSim – Double slot
Lecteur empreintes Sous l’écran à ultra-son
Prise Jack Non mais un S-Pen
Audio 2 haut-parleurs Dolby ATMOS
Android Android 12 – One UI 4.1
Dimensions 163,3 x 77,9 x 8,9mm – 227g

Samsung Galaxy S22 Ultra

1259.00
8.4

Design

8.5/10

Autonomie

7.5/10

Performances

8.5/10

Photo

9.0/10

Pour

  • Ecran 120Hz LTPO splendide
  • Luminosité de la dalle
  • Capacités vidéo
  • La photo de nuit
  • Le S-Pen

Contre

  • Le prix
  • Le processeur Exynos
  • Recharge rapide 45W seulement
  • Autonomie un peu juste
  • Par de chargeur dans la boite